Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Héroine / Le Héros de la semaine > Nounou Ogg


Nounou Ogg

Par Sered, le 12/11/2007

Nounou Ogg

Comme la plupart les sorcières du disque-monde, Gytha Ogg porte un surnom de grand-mère. Nounou, en l'occurrence. Mais contrairement à la plupart des sorcières, ce surnom n'est pas immérité. Nounou s'est en effet mariée trois fois, a quinze enfants et d'innombrables petits-enfants et arrières-petits enfants.
Dès sa jeunesse, elle attirait déjà les hommes. Jusqu'à Léonard Da Quirm dont elle est devenue la muse et qui en a peint ses deux célèbres portraits de la Mona Ogg, passée (dont les dents vous suivent partout) et actuelle.
Lorsque des aventures auxquelles elle participe aux côtés d'Esméralda « Mémé » Ciredutemps et Magrat Goussedail, Nounou a dans les 70 ans. Elle aime avant tout profiter de la vie selon son adage « un peu de ce que tu aimes te fait du bien ».
Loin du cliché de la sorcière acariâtre habillée en noir et vivant seule dans les bois, Nounou vit dans la bourgade royale de Lancre, possède une chaumière dernier cri, aime la bonne chaire, les couleurs bariolées, la cuisine (elle est l'auteur d'un livre de cuisine aphrodisiaque), rire un bon coup (de façon sonore, de préférence), a les idées larges (un peu trop, selon Mémé), un vocabulaire farci de double sens et doit être la seule à qualifier son chat Gredin de « chaton tout mignon ».
Malgré son statut de sorcière, on ne la voit quasiment jamais se servir de magie dont elle est considérée comme étant une moins puissante praticienne que son amie Esmé Ciredutemps. Sous ses dehors de bien vivante, ne nous cacherait-elle pas quelque chose ?

Les Annales du Disque-Monde

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :