Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Héroine / Le Héros de la semaine > Elendil


Elendil

Par Gillossen, le 23/12/2002

Elendil

Bien que ne faisant pas partie de la lignée royale, Elendil ( appellé aussi Elendal de l' Ouistrenesse ) est un descendant d'Earendil et d'Elwing. Né à Númenor, il est le fils d'Amandil et père d'Isildur et Anarion. Il naquit et vécut longtemps à Númenor. Sous le règne d'Ar-Pharazon, Amandil et ses fils firent partie des Fidèles. Amandil reçut de la part des Elfes les Palantir, les Pierres Clairvoyantes. Lorsque Ar-Pharazon commenca à envisager avec Sauron une guerre contre les Valar, Amandil ,sentant la fin venir, demanda à Elendil d'affréter neuf navires qui transporteraient les Fidèles. Celui-ci partit demander grâce aux Valar, qui épargnèrent alors les Fidèles lorsque l'île fut submergée ( 3310 SA ). Elendil, à la tête de quatre navires, dû faire face à une terrible tempête et échoua au pays de Lindon, sur les terres de Gil-Galad qui l'accueillit. Elendil s'installa donc sur les Terres du Milieu, où il fonda l'Arnor, royaume situé en Eriador. Gil-Galad construit les tours d'Emyn Beraid en l'honneur d'Elendil. Celui-ci plaça dans la plus haute tour, Elostirion, un des trois Palantir que son père lui avait lègué. Il déposa les autres dans la capitale, Amnúminas, ainsi qu'Amon Sûl. Mais en 3420 Sauron s'en prit au Gondor et brûla l'Arbre Blanc. Gil-Galad et Elendil conlurent alors la "Dernière Alliance des Elfes et des Hommes". Leurs armées sortirent vainqueur et l'Alliance entamma le siège de Barad-Dur qui dura sept ans. Aux-côtés de Gil-Galad, Elendil combattit Sauron lui-même. Mais Elendil fut vaincu et tomba sur son épée Narsil, qu'il brisa.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :