Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > The Reborn Empire > We Ride the Storm


We Ride the Storm

Tome 1 du cycle : The Reborn Empire
ISBN : 978-031653626-4
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Madson, Devin

Dix-sept ans après que les rebelles aient pris d’assaut les rues, des factions divisent Kisia. Seule la main ferme du dieu-empereur maintient l’empire. Mais lorsqu’une trahison choquante détruit une alliance tendue avec leur voisin, Chiltae, tout s’effondre.
À Kisia, la princesse Miko Ts’ai est prisonnière dans son propre château. Elle rêve de revendiquer son empire, mais le chemin du pouvoir pourrait la déchirer et briser sa famille.
À Chiltae, l’assassin Cassandra Marius est accablé par les voix des morts. Désespérée, elle accepte un contrat qui promet de la récompenser avec un remède si elle contribue à la chute d’un empire.
Et à la frontière entre les nations, le capitaine Rah e’Torin et ses guerriers sont des exilés contraints de se battre dans une guerre étrangère ou de mourir.
Lorsqu’un empire meurt, trois guerriers s’élèvent. Ils devront chevaucher la tempête ou se noyer dans son sang.

Critique

Par Gillossen, le 12/08/2020

We Ride the Storm est paru initialement en 2018 dans la patrie d’origine de l’autrice, l’Australie, avant de connaître une édition (révisée) chez Orbit au mois de juin. Un second tome est attendu en début d’année prochaine, toujours chez l’éditeur anglais. Le roman avait également été remarqué, en 2018 toujours, par Mark Lawrence, dans le cadre du grand concours de l’auteur, censé depuis quelques années mettre en lumière le meilleur de l’auto-édition. 
A première vue, l’ouvrage semble faire partie de ces dizaines de titres de bonne facture mais pas forcément au-dessus du lot que l’on croise d’autant plus facilement en langue anglaise. Mais le premier tome de ce diptyque a tout de même un petit quelque chose en plus, au-delà du simple fait de ne pas démériter. 
A commencer par les trois personnages principaux à se partager l’affiche, classiques (un soldat, une princesse, un assassin…) à première vue, mais dotés d’une certaine profondeur, d’autant que le recours à la première personne, pour les trois, s’avère géré avec une maîtrise certaine. L’univers déployé, d’inspiration asiatique, évoque parfois (souvent, voire trop souvent ?) le nôtre et la magie y occupe une place mesurée, un peu à la George R.R. Martin. Madson, qui ne manque par ailleurs pas d’humour en proposant même un générateur de titres sur son site, se concentre ainsi avant tout sur le destin de ses personnages plutôt qu’à la construction d’un cadre suffisamment évocateur pour se passer, pour le moment, de davantage de détails. Et c’est un choix payant, car leur sort devient vite important pour le lecteur. Il ne s’agit pas seulement des situations auxquelles ils sont confrontés ou des épreuves traversées ; le style même de Madson, soigné et percutant, contribue à les mettre en valeur. 
Et pourtant, en parlant d’univers, c’est un monde en guerre que l’on découvre pour l’occasion ! Mais l’autrice sait rester sobre, efficace serait-on même tenté de dire, sans tomber dans la surenchère. Il faut noter qu’en réalité, We Ride The Storm, chronologiquement parlant, se déroule après une préquelle et même une autre trilogie situées dans le même univers mais, à titre personnel, je n’ai pas ressenti de manque particulier en commençant par le premier tome du The Reborn Empire
Se faire une place dans le paysage de la SFFF est ardu, peu importe votre champ d’action. We Ride The Storm mérite le coup d’œil, pour peu bien entendu que vous soyez sensibles à ce genre de récits. Dans sa sphère justement, ce roman fait le job, et même un peu plus. 

7.0/10

Discuter de We Ride the Storm sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :