Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > The Invisible Life of Addie LaRue


The Invisible Life of Addie LaRue

ISBN : 978-178565250-9
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Schwab, Victoria

France, 1714.
Dans un moment de désespoir, Addie LaRue pactise avec le diable, obtient l’immortalité – et, en échange, est condamnée à être oubliée par tous ceux qui croisent sa route. Au fil des siècles et des révolutions, de la vieille Europe au Nouveau Monde, la jeune femme apprivoise les limites de la malédiction qui la poursuit et apprend petit à petit à laisser sa marque à travers les autres.
Mais tout change lorsque, au bout de 300 ans, Addie rencontre un jeune homme dans une librairie de Manhattan. Un jeune homme qui se souvient de son nom.

Critique

Par Saffron, le 14/12/2020

Le mythe faustien perdra-t-il un jour de son attrait aux yeux des conteurs d’histoires ? Au vu des possibilités qu’offre la légende et des différentes déclinaisons que l’on peut en faire, il est permis d’en douter.
Dans cette version 2020 à la sauce Victoria Schwab, nous suivons Adeline « Addie » LaRue, petite provinciale française du début du 18è siècle qui refuse d’accepter l’existence fade et probablement brève qui la guette. Ce qu’elle veut, c’est du temps. Un pacte avec le diable plus tard, et la voici devenue immortelle. Mais le contrat faustien a forcément un prix, et en échange de ce temps illimité, Addie est condamnée à vivre comme un fantôme, incapable de prononcer son propre nom et effacée des mémoires de tous ceux qu’elle rencontre. Jusqu’à ce que, comme dans les contes de fées, le prince charmant vienne lever la malédiction – ou presque.
Pour qui est habitué à la plume âpre, sombre et quasi-désespérée de Schwab, The Invisible Life of Addie LaRue fait figure d’OVNI dans la bibliographie de l’auteure. Fruit d’une décennie de réflexion, le roman est globalement très positif, voire franchement lumineux par moments. La lumière aperçue au bout du tunnel se fait plus vive au fil des pages, comme un symbole du chemin parcouru par Addie et le lecteur, mais aussi l’auteure, qui a bien failli laisser sa santé mentale et physique dans l’affaire.
Si la trame principale de l’histoire se déroule en 2014, elle est entrecoupée de flashbacks qui mettent en lumière la relation plus que compliquée qu’Addie entretien avec le diable/le démon/l’ancien dieu qui entend bien récupérer son âme, et l’ingéniosité dont elle fait preuve au fil des décennies pour contourner la malédiction et laisser malgré tout une trace de son passage sur cette planète. Bien que les expériences s’enchaînent et que les siècles défilent, tout cela reste paradoxalement très lent – ce qui n’est pas un problème en soi, mais qui pourra refroidir les amateurs d’action et d’histoires qui avancent à fond de train.
Optimiste et positif dans son déroulé comme dans son écriture, le roman pèche en revanche sur un point, et non des moindres : son héroïne. Comble de l’ironie, les personnages secondaires (à commencer par le diable lui-même, Luc, et le « prince charmant », Henry) ont davantage de substance que celle que l’on suit pas à pas et qui donne son nom au livre. Relativement terne et moins attachante que 300 ans d’existence ne le laisseraient supposer, Addie semble avoir acquis peu de maturité au fil des décennies et ne s’enthousiasmer que pour les bars clandestins et les restaurants branchouilles. Bien malin qui pourrait dire comment il gérerait sa vie après plusieurs siècles de quasi-invisibilité, mais on serait en droit d’espérer un peu plus de panache, ou, à tous le moins, de profondeur.
Dans l’ensemble, si la lecture n’est pas totalement à la hauteur de la hype suscitée sur les réseaux sociaux, le roman sort du lot dans l’œuvre de Victoria Schwab et, disons-le, dans l’ensemble de la production fantasy classique. Et en cette année 2020, un peu d’optimisme et de bons sentiments ne peuvent pas faire de mal !

7.0/10

Discuter de The Invisible Life of Addie LaRue sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :