Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Elfes > Pierres d'albes


Pierres d'albes

Titre VO: Elfenlicht

Tome 3 du cycle : Les Elfes
ISBN : 978-281120139-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Bernhard Hennen (Proposer une Biographie)

Farodin et Nuramon ont découvert le lieu où est emprisonnée Noroelle, mais pas le moyen de la libérer. Ils rebroussent chemin dans l’espoir de trouver une Pierre d’Albes, seul artefact capable de sauver Noroelle. Mais une quête plus immédiate s’impose à eux. Après des centaines d’années d’exil, les deux elfes sont contraints de regagner leur royaume pour prévenir leur reine du terible danger qui les guette : les prêtres de Tjured ont juré la perte des enfants d’albes et leur puissance est telle que rien ne saurait les dissuader. Une guerre sans merci s’engage alors entre ces fanatiques et les peuples libres.

Critique

Par Belgarion, le 01/10/2009

Pierres d’albes vient clore une trilogie sympathique qui a su reprendre de nombreux éléments classiques de la fantasy pour créer un ensemble plaisant et harmonieux. La quête de Nuramon, Mandred et Farodin nous aura ainsi entraînés pendant plus d’un millénaire dans ce monde qui évolue plus vite que nos trois héros ne peuvent le suivre. En effet, entre la destruction violente d’Iskandrie et l’ascension fulgurante des fanatiques prêtres de Tjured, il est difficile d’appréhender l’ampleur des changements de ce monde où au final nos héros n’ont plus leur place. Le principe du temps qui défile avec le vieillissement et la disparition de tous ceux que connaissaient les trois héros est habilement traité pour nous montrer l’ampleur des sacrifices et des difficultés de leur quête, même si on aurait aimé s’attarder plus sur certains passages.
L’histoire proprement dite prend de l’ampleur au fil de ce dernier tome pour atteindre des moments emplis d’émotion et de douleur dans la quête désespérée de nos trois amis pour délivrer Noroelle jusqu’à un final qui tient une bonne partie de ses promesses. On peut cependant regretter le manque d’emphase dans le style de l’auteur qui, en dépit de deux sanglantes et longues batailles, ne parvient pas à instaurer un souffle trépident jusqu’au bout du récit. De même, si l’auteur retombe sur ses pieds au niveau du scénario, il est dommage d’être passé à travers de nombreux tours et détours qui n’étaient pas indispensables et font perdre du temps au récit.
La série reste intéressante et bien écrite, avec une vision particulière des elfes, une grande quête avec l’Amour pour thème, et des personnes qui ne peuvent que se rendre sympathiques à défaut de se montrer réellement originaux.

5.5/10

Discuter de Pierres d'albes sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :