Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Matt Richter > Nekropolis


Nekropolis

Tome 1 du cycle : Matt Richter
ISBN : 978-236270036-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Tim Wagonner (Proposer une Biographie)

Matthew Richter est un privé pas comme les autres : il est déjà mort. Mais à Nekropolis, une ville peuplée de créatures surnaturelles, ce n’est pas un problème. Quand la belle Devona, une demi-vampire, le charge de retrouver un artefact volé, Matthew se lance dans une course-poursuite effrénée entre lykos, vampires, démons et autres métamorphes, pour la nuit la plus longue de sa… non vie.

Critique

Par Gillossen, le 18/05/2011

Un privé zombie ?
Il faut bien avouer qu’on ne nous l’avait encore jamais faite, celle-là ! Du moins, de mémoire. Voilà donc les débuts d’une nouvelle série, comptant pour le moment trois tomes en langue anglaise. Matthew Richter rejoint donc les Thraxas, Garrett et autres Harry Dresden bien sûr dans le petit cercle des privés à la langue bien pendue évoluant dans les bas-fonds de cités aussi troubles que dangereuses au moindre coin de rue.
Et, dès la première phrase, pas de doute, nous voilà plongés dans l’ambiance crasse de cet univers. Évidemment notre héros a le verbe haut et se retrouve très vite plongé dans les ennuis jusqu’au cou. Pas de véritable surprise à ce niveau. De façon tout aussi évidente, espérons que vous nous pardonnerez de citer une référence aussi facile et paresseuse que celle consistant à faire allusion à Raymond Chandler. Toutefois, difficile de faire l’impasse sur ce point !
La nature “zombiesque” du personnage nous apporte plus que de sel et n’est pas un simple artifice. Elle fait partie intégrante des mécaniques de l’intrigue, tout en représentant un véritable contrepoids à certaines velléités du personnage principal, entretenant donc l’intérêt du lecteur à son sujet. Il faut donc reconnaître à l’auteur le mérite de l’idée et une application intéressante de ces caractéristiques.
Néanmoins, notre privé pourrissant manque par ailleurs quelque peu de profondeur, bien que pas autant que Devona, la “femme fatale” indispensable à toute bonne histoire de ce type. De fait, si les rebondissements ne manquent pas en près de 400 pages bien tassées, il faut bien avouer qu’il n’y a là pas de quoi… réveiller un mort. On suit les fils de l’intrigue avec une réelle curiosité, mais sans passion.
Le cadre lui-même, intrigant, voit Tim Wagonner redoubler d’imagination, au point que certaines trouvailles paraissent quelque peu forcées. Cela dit, dans l’ensemble, le tout est plutôt plaisant et on a là encore envie d’en découvrir davantage sur l’univers de Nekropolis.
Bref, un bon petit roman, aux héros nettement moins “badass” que ce que l’on pouvait imaginer de prime abord, mais dont on espère que les suites sauront se montrer plus consistantes.

6.5/10

Discuter de Nekropolis sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :