Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Chroniques du Grimnoir > Magie Brute


Magie Brute

Titre VO: Hard Magic

Tome 1 du cycle : Chroniques du Grimnoir
ISBN : 978-284172590-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Larry Correia (Proposer une Biographie)

États-Unis, début des années 1930.
Les dirigeables sillonnent le ciel, Berlin est peuplée de zombies et la magie, apparue depuis près d’un siècle, a changé la donne. Le grand public hésite entre admiration et haine des « actifs », ces gens qui se téléportent, lisent dans les esprits, modifient la gravité, contrôlent les animaux, guérissent par imposition des mains…
Deux organisations de magiques se livrent une guerre souterraine acharnée : l’Imperium et son maître le « président », qui tiennent le Japon, et le Grimnoir, société secrète de résistants aux intentions louables mais aux méthodes discutables.
Jake Sullivan, lui, vétéran de la Grande Guerre au passé de truand, ne doit la liberté qu’à son serment de mettre ses pouvoirs au service du FBI chaque fois qu’une enquête implique des « actifs » criminels. Il sera bientôt confronté aux véritables enjeux géopolitiques d’un monde au bord de l’enfer et de la destruction ; il lui faudra choisir son camp.

Critique

Par Zedd, le 29/05/2012

N’y allons pas par quatre chemins : j’ai ouvert Magie Brute dans l’espoir de lire une série B qui me viderait la tête et me ferait sourire de temps en temps. Deux objectifs atteints haut la main ! Car si la première traduction en France de Larry Correia parvient sans nul doute à distraire, elle pourrait même boxer dans la catégorie des « A » et en mettre plus d’un au tapis. Explications…
Sans aller jusqu’à qualifier l’auteur américain de styliste, celui-ci a une belle plume (je n’ai pas la V.O. sous la main, aussi je ne saurai dire si la traductrice y est pour quelque chose). « Quel genre ? » me demandez-vous. Pas facile de répondre… On trouve pêle-mêle dans Magie Brute le Chicago des années 30, des zombies, des samouraïs, des superhéros, des magiciens, des jolies filles, un détective privé, un sumo, et encore tout un tas de choses qui vont faire fantasmer les geeks. Certains diront « ouais, c’est bon, sans moi, j’ai encore le Sucker Punch de Zach Snyder en travers de la gorge » et ils n’auront pas vraiment tort. Le fait est – et on pourrait même parler de miracle – que Larry Correia a réussi à mélanger le tout, sans jamais tomber dans le grand n’importe quoi. Mieux, son roman tire son épingle du jeu dans la production actuelle en proposant un mix original, frais et… pulp. Ça y est, le mot est lâché !
Co…comment ? En ne se contenant pas de reprendre ici et là des idées cool qu’il a vues ou lues… En effet, Correia n’oublie ni de faire exister son univers ni ses personnages. Au premier il donne de l’épaisseur, aux seconds un passé, une histoire. À partir d’éléments déjà utilisés dans une multitude d’œuvres, l’auteur construit une mythologie cohérente, avec comme ciment l’humour. Et ça fonctionne : on en prend plein les yeux lors des scènes d’action, on se tape les mains sur les jambes après une réplique tordante, et arrive trop rapidement à la fin de ce premier tome, avec déjà l’envie d’avoir déjà le second sous le coude.
Magie Brute est un pur bijou de pulp ! Un mélange incroyable réussi et frais qui nous offre un vrai moment de lecture jubilatoire. Mais aussi un livre qui boxe dans une catégorie supérieure à celle à laquelle on pouvait s’attendre à première vue.

8.0/10

Discuter de Magie Brute sur le forum.