Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Roi Squelette > Les Ombres du roi squelette


Les Ombres du roi squelette

Tome 2 du cycle : Le Roi Squelette
ISBN : 979-102810842-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Serge Brussolo (Proposer une Biographie)

Shagan, le guerrier cul-de-jatte juché sur les épaules de l’ogresse géante Junia, pensait en avoir terminé avec le Roi Squelette dont les os finissaient de tomber en poussière au fond d’un tombeau obscur… c’était sans compter sur Jarak, l’héritier de ce roi magicien sanguinaire, qui reprend le flambeau de ses conquêtes et de ses massacres avec toujours plus de ferveur. Shagan et Junia sont obligés de fuir, escortant les hauts dignitaires d’un château assiégé dans un monde souterrain secret où leur lâcheté les a poussés. Dans une immense caverne, ils vont découvrir un monde de fou, où les pierres de lumières réduisent en cendre les mineurs qui les exploitent, où les ténèbres peuvent vous engloutir et vous faire disparaitre à jamais et où les lions albinos apprennent à parler parce qu’ils sont possédés par les âmes des morts. Finalement, Shagan et Junia auraient peut-être mieux fait d’affronter Jarak le bourreau que de se retrouver au coeur de la Nuit des Lions… un cauchemar sans retour.

Critique

Par Gilthanas, le 13/11/2019

Shagan et Junia sont de retour pour de nouvelles aventures. Après une intégrale parue en 2016, Serge Brussolo nous livre un nouveau récit des pérégrinations de ses deux héros atypiques. Celles-ci font suite à la chute du Roi Squelette, vaincu par notre géante favorite et son ami cul-de-jatte et fort en gueule. Ils sont cette fois plongés dans les abysses du monde, suite à un siège ayant mal tourné pour eux.
On retrouve ici tout ce qui fait les qualités des récits de Serge Brussolo : des héros « simples » et attachants, de l’action sans fioritures, une intrigue facile à comprendre mais bien menée, des références nombreuses à l’Antiquité (notamment grecque et romaine). Le personnage de Jarak, l’antagoniste principal du récit, se révèle plus complexe que de prime abord, ce qui renforce l’intrigue.
Les détracteurs de Brussolo trouveront cependant dans ce livre de quoi apporter de l’eau à leur moulin. En effet, si « Les ombres du Roi-Squelette » fait étalage des forces de l’auteur, il met aussi en exergue ses faiblesses : des deus ex-machina un peu trop présents, des personnages secondaires parfois fades ou transparents : hormis Jôme le Noir et le lion-philosophe Artus, ils ne restent pas assez longtemps sur le devant de la scène pour que l’on s’attache à eux, voir seulement qu’on s’y intéresse. Leur fonction utilitaire est quelque fois criante. Enfin, l’histoire reste rythmée par des bornes très classiques : découverte d’un endroit, péripéties, résolution, nouvel endroit.
Les fans de Brussolo liront ce roman d’aventures avec plaisir, car il recèle des qualités certaines. Les autres, amateurs de Conan et de récits d’aventures enlevés, pourraient se laisser tenter, d’autant plus qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu les précédentes aventures de Shagan et Junia pour comprendre ce récit. Mais si vous êtes en quête d’un récit aux différents niveaux de lecture, un univers très riche et cohérent et des personnages creusés, passez votre chemin : ici les esprits des morts se réincarnent dans des lions des cavernes, les ombres se rebellent contre leur propriétaire et le grand méchant est drogué à la poudre de squelette. Ca peut plaire, ou non, en fonction de vos attentes.
« Les ombres du Roi-Squelette » nous montre une nouvelle fois les qualités de Serge Brussolo comme écrivain populaire, mais demeure un récit brussolien somme toute classique, avec ses qualités et ses défauts qui font qu’il n’est pas à mettre entre toutes les mains au risque d’aller au-devant d’une grande déception.

6.5/10

Discuter de Les Ombres du roi squelette sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :