Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Nefs de Pangée


Les Nefs de Pangée

ISBN : 978-235408832-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Chavassieux, Christian

Pangée, terre immense au milieu de l’océan unique, continent de terre sèche et d’embruns où vit le peuple de Ghiom, dont l’histoire, en ce jour de la dixième chasse à l’Odalim, bascule.
Les Grands de Pangée ont parlé : le monstre marin doit mourir. Pour la paix. Pour l’ordre. Pour la promesse d’une nouvelle ère faste à venir, dans ce monde rongé par les mésalliances et les guerres fratricides.
Pourtant, quand les Nefs s’engagent sur l’Océan, une seule question demeure : si la traque échoue, si l’Odalim survit, si l’union faillit, les enfants de Pangée se dévoreront-ils ? Cette dixième chasse ne serait-elle alors qu’un chant du cygne ?

Critique

Par Gilthanas, le 28/08/2015

Imaginez Moby Dick à la sauce Fantasy, le tout saupoudré de morceaux de Salammbô de Flaubert : c’est en substance, ce que nous offre Christian Chavassieux avec ses Nefs de Pangée. Mais avant d’être un récit de chasse, ce roman est avant tout le récit d’un monde, celui de Pangée, qui s’apprête à vivre un tournant de son histoire.
Entouré d’un immense océan, l’Unique, ce continent regroupe différents peuples, repartis en plusieurs régions et cités indépendantes. Une tradition les unit cependant : celle de la Chasse, où chaque nation est mise à contribution pour la construction de gigantesques nefs destinées à arpenter l’Unique à la recherche de l’Odalim, dont la mort doit apporter paix et prospérité sur le prochain âge.
Difficile de résumer plus avant l’histoire, tant celle-ci recèle d’informations, de révélations et de changements de situation inattendus.
Le récit de Christian Chavassieux prend la forme d’une chronique, celle de la Dixième Chasse, mais ne sera pas circonscrit à cette dernière : on suivra à travers les yeux de différents personnages bien campés l’évolution et les transformations de Pangée.
Les Nefs de Pangée se veut une réflexion sur « le choc des cultures », la cohabitation entre espèces différentes, mais aussi sur le changement brutal qui s’empare parfois d’une société : quand leur monde et leurs repères sont mis en danger, comment réagissent les civilisations ? Le roman est donc plus qu’une simple réécriture de l’oeuvre d’Herman Melville, même si elle s’en inspire, notamment dans l’épique récit des nefs poursuivant l’Odalim sur l’Unique.
La plume de l’auteur, qui alterne avec subtilité lyrisme et action spectaculaire, fait que l’on se plonge dans l’intrigue sans le remarquer, en s’attachant à des personnages tout en nuances de gris (même si certains sont plus gris foncé que clair…). De plus, Christian Chavassieux possède l’art de placer les révélations et autres retournements de situation au moment les plus inattendus, relançant l’intérêt du récit.
On regrettera cependant des descriptions parfois confuses ou absconses, qui, loin de renforcer l’immersion, lui nuise au contraire. Certaines ellipses brutales nuisent aussi à la compréhension du texte, et la fin arrive égalent sans doute un peu trop rapidement.
Plus qu’un simple roman, Les Nefs de Pangée est une épopée, une odyssée, où les mythes et les légendes prennent vie, et viennent transformer un monde qui se pensait immuable. Un monde qui finalement s’avère être plus proche du notre qu’il n’y paraît de prime abord…

7.5/10

Discuter de Les Nefs de Pangée sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :