Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Amants de la Lumière > Le Temps des prodiges


Le Temps des prodiges

Tome 2 du cycle : Les Amants de la Lumière
ISBN : 978-235291007-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Bertrand Borie (Proposer une Biographie)

Partagé entre la barbarie et une civilisation confinée dans un matérialisme sans âme, un guerrier-poète, homme d’exception, reçoit la mission de restaurer le règne de l’imaginaire, en affrontant la magie ténébreuse qui a chassé celui-ci de la pensée des hommes pour les asservir.
Gwenaline, fille d’Antrégor, a payé de sa vie les intrigues du mage Silfadred. Devenu l’amant de la princesse, le prince Farkhar a survécu grâce à la belle Aïwana, fille du magicien Theïnabryn. Il n’a plus dès lors qu’un but : châtier Silfadred de sa félonie meurtrière.
Mais le mage Theïnabryn l’investit d’une mission plus haute.
Pour asseoir le pouvoir de Thanatros, Silfadred a emprisonné dans des sortilèges les Célestes, divinités inspiratrices des hommes et de leur culture. C’est à Farkhar que revient désormais la tâche de délivrer les Célestes et de restaurer la puissance du dieu Ischeltroëm.

 

Critique

Par Belgarion, le 06/08/2008

Le moins que l’on puisse dire c’est que Bertrand Borie n’a pas mis longtemps à nous gratifier d’une suite à son premier tome.
La destinée tragique du prince Farkhar franchit de nouveaux pics dans le Temps des prodiges mais ce second volume reste quand même très statique quant au développement du scénario. La pression et les enjeux montent alors que de nouveaux protagonistes apparaissent sur le devant de la scène, mais on attend toujours le grain de folie qui va mettre le feu aux poudres et déclencher l’affrontement titanesque qui se précise de plus en plus. Comment tout terminer en un volume ?
De même, il est dommage que certains personnages comme Surandir le contrefait et le maléfique Silfadred ne soient pas plus originaux dans leur construction. En effet, on ne peut s’empêcher d’espérer qu’ils sortent des sentiers battus des stéréotypes.
Malgré tout, ce livre comporte de très bonnes surprises avec la description de trois peuples originaux dont le rôle dans le gigantesque tableau patiemment peint par l’auteur reste encore très incertain. On ne sait jamais par avance comment vont tourner certains combats et l’apparition des Thrugs issus des cauchemars de l’humanité a vraiment été une surprise très bien intégrée dans l’histoire. De plus, la mise en avant de nouveaux personnages enrichit la galerie d’intervenants, qui était jusque là assez restreinte, et certains personnages comme Eïséryne ou Antrégor sont très bien représentés.
Ajoutez à cela un intérêt toujours maintenu au fil d’un récit bien tourné et vous atteignez un livre tout à fait satisfaisant quant à la qualité et au plaisir de lecture. Attention toutefois à plusieurs fautes de frappes, notamment à des passages déterminants, qui altèrent la fluidité de lecture.

7.0/10

Discuter de Le Temps des prodiges sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :