Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Dernier hiver


Le Dernier hiver

ISBN : 979-103240053-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Didier, Samwise

Dès la mort de Sprign, déesse et créatrice des Pandarens et des autres créatures de Mistgard, l’île est attaquée par des géants de feu et de glace sans pitié venus d’autres contrées.
Les 8 clans doivent unir leurs forces pour défendre leur territoire. Menés par les aînés des Pandarens, les clans doivent se diriger vers Aesirmyr Peaks pour une dernière confrontation.
Alors que l’hiver envahit Mistgard, les Pandarens vont devoir dépasser leurs préjugés pour espérer voir Lord Wintyr et le Roi Sumyr rejoindre la bataille.

Critique

Par Belgarion, le 19/08/2018

Le Dernier hiver, avec sa couverture colorée représentant un guerrier nordique anthropomorphe, ne peut manquer d’attirer l’attention du chaland qui passe devant l’étal du libraire. 
Par ailleurs, le nom de l’auteur de cet ouvrage devrait également parler aux amateurs de jeux vidéo. Samwise Didier, l’auteur et illustrateur de l’ouvrage, est en effet le directeur artistique de Blizzard Entertainment et a participé à la plupart des grands succès de l’éditeur de jeux vidéos et jouit déjà d’une belle notoriété. 
Pour en revenir au livre lui-même, ce moyen format à couverture rigide s’avère riche en illustrations en noir et blanc comme en couleur qui évoquent partiellement le design du jeu World of Warcraft. Outre les beaux et nombreux dessins qui parsèment le récit, la mise en page est également soignée, et la qualité du papier mérite d’être soulignée. La traduction de l’anglais est correcte avec seulement quelques coquilles et noms partiellement traduits. 
Le contenu quant à lui se révèle bien inférieur au contenant. Le monde de Mistgard avec ses géants élémentaires, son hiver, et son peuple de créatures mi-ours mi-panda s’inspire fortement de la culture et de la mythologie nordique et ne parvient pas à se démarquer des nombreux écrits de fantasy qui ont déjà utilisé ce cadre. Le récit comme les personnages sont bien décrits mais là encore sans réelle originalité ni surprise dans le déroulé des faits. L’intrigue, qui retrace la fuite d’un peuple gangrené par les conflits dans une ambiance sombre de fin du monde ne s’embarrasse pas de subtilité en allant à l’essentiel tout en parvenant à entretenir l’intérêt du lecteur jusqu’à la bataille finale - à défaut de soulever son enthousiasme. 
Au bout du compte, Le Dernier hiver met plus l’accent sur le cadre et l’aspect bel objet que sur le fond et cible son public. Ce livre superbement illustré est ainsi à réserver à un jeune lectorat qui cherche une histoire sans fioritures et s’adresse également aux amateurs du design caractéristique du directeur artistique de monuments vidéo-ludiques tels que World of Warcraft, Starcraft ou encore Heroes of the Storm

5.5/10

Discuter de Le Dernier hiver sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :