Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Labyrinthe


Labyrinthe

Titre VO: Labyrinth

ISBN : 978-270962583-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Kate Mosse

Juillet 1209 : Dans la cité de Carcassonne, Alaïs, jeune fille de 17 ans reçoit de son père un manuscrit qui, prétend-il, recèle le secret du véritable Graal. Bien qu’elle n’en comprenne ni les symboles ni les mots, elle sait que son destin est d’en assurer la protection.
Elle doit, au prix d’une foi inébranlable et de grands sacrifices, préserver le secret du labyrinthe, secret issu des sables de l’ancienne Egypte voilà plusieurs milliers d’années.
Juillet 2005 : Lors de fouilles archéologiques aux environs de Carcassonne, Alice Tanner, trébuche sur deux squelettes. Dans la grotte où gisent ces ossements, elle découvre un langage ancien, mais qu’il lui semble possible de déchiffrer, gravé dans la roche.
Elle finit par comprendre, mais trop tard, qu’elle vient de déclencher une succession d’événements terrifiants. Son destin est désormais lié à celui que connurent les Cathares, huit siècles auparavant.

Critique

Par Gillossen, le 23/06/2006

Labyrinthe joue la carte du Da Vinci Code, pas de doute. De même que son classement en Fantasy peut davantage convenir aux critères habituellement plus larges de l’autre côté de l’Atlantique.
Et il est également question dans le roman de Kate Mosse de remise en cause du catholicisme et de quête du Graal, mais il n’est pas dans les intentions de l’auteur de tenter de faire croire aux plus crédules qu’elle détient une part de vérité concernant les “mystères” abordés.
Nous sommes bel et bien dans le domaine de la fiction, où l’Histoire et la Légende se rencontrent, à travers les deux histoires croisées des deux héroïnes, Alice et Alaïs. Ce qui nous vaut d’ailleurs quelques clichés (ah, les méchants Croisés, tous à jeter), quelques passages en conséquence des plus convenus (ah, ces cœurs qui s’emballent à la moindre occasion…), qui font que le roman ne s’élève jamais au-dessus de la lecture estivale, soignée, et palpitante, certes, mais sans réel impact.
Le choix de deux périodes historiques aussi distantes et distinctes, de même que l’apport de la culture cathare et le cadre du Languedoc, tout cela contribue cela dit à contrebalancer les défauts, classiques pour un roman de ce genre, du livre. Un autre étant d’être sensiblement trop long. Même pris dans l’intrigue, le lecteur n’aurait pas été contre une cinquantaine de pages en moins (notamment en approchant de la fin), mais la surenchère est souvent force de loi.
Loin d’être bouleversant, mais pas désagréable pour se changer les idées… ce qui n’est déjà pas si mal.

7.0/10

Discuter de Labyrinthe sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :