Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Trilogie de Phénix > La Malédiction de la licorne


La Malédiction de la licorne

Tome 3 du cycle : La Trilogie de Phénix
ISBN : 978-207030654-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Bernard Simonay

Aux confins de la légendaire forêt Skovandre, la ville de Gwondaleya est en deuil. Le couple de demi-dieux qui la gouvernait depuis vingt ans n’est plus. La princesse Solyane a sacrifié sa vie pour sauver les siens de la destruction. Par désespoir, Dorian, son frère et époux, a abdiqué en faveur de son fils Palléas, puis a disparu…
Nelvéa, leur fille, hantée par des songes mystérieux, croit encore au retour de ses parents. Une sorcière lui révèle qu’elle est la réincarnation de la Licorne - cet animal mythique qu’elle prend pour emblème lorsqu’elle devient la première femme chevalier.
Mue par un appel irrésistible, elle se lance sur les traces de son père, et s’enfonce dans les profondeurs de la forêt. Mais son aventure la mènera bien plus loin encore…
Au cours d’une vie tumultueuse, elle affrontera de multiples épreuves, découvrira la haine, la passion et l’amour avant de comprendre le sens véritable de sa quête. Sera-t-elle assez forte pour lever l’effrayante malédiction qui semble la poursuivre ? Parviendra-t-elle à trouver le courage d’affronter le démon qui s’attache à ses pas, et qui n’est peut-être autre… qu’elle-même?

Critique

Par Belgarion, le 18/03/2006

Avec cet ultime tome force est de constater que Bernard Simonay conclut sa trilogie sans briller, à la différence des deux tomes précédents.
En effet, l’histoire a un petit goût de réchauffé avec Nelvéa partant à la recherche de son père tout en devant lutter contre ses démons intérieurs. Si l’intrigue est bien construite elle n’a pas la même saveur qu’avant et plusieurs passages sont même plutôt rébarbatifs. L’auteur utilise les classiques de la fantasy sans pour autant innover et se démarquer comme il le faisait notamment dans Graal.
De plus, l’héroïne Nelvéa n’a pas le charisme de ses parents ou même de son frère, et si en effet elle peut être touchante par sa lutte et sa fragilité, on a beaucoup de mal à s’impliquer - sans doute parce qu’on sait que tout est joué d’avance. Quant aux autres personnages, en allant du gentil adjuvant de l’héroïne au méchant chevalier corrompu mais non dénué de sensualité on peut avoir une idée de la galerie qui nous attend.
Tout n’est pas négatif pour autant avec notamment une très belle histoire amoureuse centrée sur la princesse qui s’éloigne pour une fois des archétypes habituels. L’évolution psychologique de la princesse à ce sujet est des plus réjouissante à lire et est très bien décrite par l’auteur qui prend le temps de détailler ses émotions.
De plus en terme de description on ne peut nier que Bernard Simonay a pris le temps de peaufiner son monde pour l’enrichir et nous offrir un panorama plus étendu et plus intéressant. Le monde en lui-même reste original et découvrir ses nouvelles particularités peut s’avérer très prenant.
Enfin, le style alerte et tour à tour enjoué et mélancolique de l’auteur permet de suivre l’histoire sans trop de problèmes en dépit de son manque d’originalité et d’émotion forte ressentie à la lecture.
Il s’agit donc sans conteste du moins bon roman de la trilogie, avec l’utilisation de ficelles grossières et l’absence d’intérêt soutenu à la lecture. Cependant, pour ceux qui aiment lire de belles histoire d’amour et pour les admirateurs de Bernard Simonay et de sa trilogie ce dernier tome devrait s’avérer satisfaisant. Pour les autres qui ne connaissent pas, d’une part il est malaisé de commencer une trilogie par le tome 3, et d’autre part si vous continuez jusqu’au 3, c’est que vous avez aimé les deux premiers donc autant aller jusqu’au bout.

6.0/10

Discuter de La Malédiction de la licorne sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :