Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Guerre des âmes


La Guerre des âmes

Titre VO: Soul Wars

ISBN : 978-178030383-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Reynolds Josh

Les Royaumes Mortels tremblent sous le joug d’une guerre sans fin. A Shyish, le Royaume de la Mort, un mal ancien se réveille pour profiter des circonstances. Nagash, Roi Immortel et Dieu de la Mort, tourne son regard vers les citadelles des vivants et des serviteurs de Sigmar, le Dieu-Roi d’Azyr. Jadis alliés contre les machinations des puissances de la ruine, les deux dieux sont à présent ennemis. Nagash, brûlant de se venger d’un tort antique, convoque ses légions sans âme pour déferler sur le royaume qu’il revendique afin de réaffirmer l’emprise de la mort sur toute chose, et la Guerre des Cieux et de la Mort reprend.

Critique

Par Gilthanas, le 09/08/2018

Comme c’est maintenant la coutume, chaque sortie d’une nouvelle édition d’un des deux jeux-phares de Games Workshop s’accompagne d’un roman permettant de mettre en scène les protagonistes des deux factions que l’on retrouvera dans la boite d’initiation du dit jeu. Pour la seconde édition d’Age of Sigmar (le nouvel univers médiéval-fantastique qui a remplacé celui de Warhammer), c’est Josh Reynolds qui s’y colle. Et qui, contre toute attente, nous offre un agréable divertissement, qui va au-delà du texte publicitaire.
Bien sûr, La guerre des âmes est exhaustif dans sa présentation des différents protagonistes que le joueur retrouvera sur sa table. Mais loin de nous offrir un simple roman de baston, il présente aussi les enjeux de cette nouvelle édition, centrée sur la dualité entre Sigmar, le Dieu-Roi, et Nagash, le dieu de la mort. On y suit d’un côté un groupe de Stormcasts, les combattants d’élite de Sigmar, et de l’autre les Nighthaunts (avec un leader fort intéressant), la « nouvelle faction » de morts-vivants. Hormis les scènes de combats nombreuses, et pas toujours bien retranscrites, on trouve aussi de nombreuses références à l’origine des Stormcasts et comment ils sont créés, et aussi de quelle(s) manière(s) on devient un mort-vivant (et c’est plus subtil que ça en a l’air).
C’est une porte d’entrée intéressante pour qui souhaite s’initier à l’univers d’Age of Sigmar sans avoir à lire le livre de règles (qui contient énormément d’informations sur l’historique). Par contre, si l’univers ne vous intéresse pas, ou que vous n’êtes pas joueur d’AOS, passez votre chemin, le roman vous paraitra sans intérêt, notamment en raison des termes techniques qui demande un peu de concentration (surtout que Games Workshop ne traduit plus les noms des unités et des figurines…) et d’un trame très simple.

6.0/10

Discuter de La Guerre des âmes sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :