Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > L' Apprenti-épouvanteur > L'Apprenti-épouvanteur


L'Apprenti-épouvanteur

Titre VO: The Spook's Apprentice

Tome 1 du cycle : L' Apprenti-épouvanteur
ISBN : 978-274701710-7
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Joseph Delaney

L’Épouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d’être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu’un le fasse. Il faut que quelqu’un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable. Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur commence…

Critique

Par Auryn, le 05/11/2008

L’Apprenti Épouvanteur aurait pu se contenter d’être un livre d’apparence magnifique, avec sa couverture imitant celle d’un vieux manuscrit relié de cuir et posé dans la bibliothèque tel un joyau. Mais non ! Le fond est vraiment à la hauteur de la forme. Joseph Delaney écrit dans un style élégant, et transmet les émotions avec une sensibilité telle qu’on s’y croirait. Parfois, cela rend le livre un peu difficile d’accès pour des lecteurs non avertis qui risquent de buter sur certains termes ou certaines tournures.
Dans un monde fantastique inspiré par l’Angleterre médiévale, le lecteur suivra l’initiation de Tom Ward chez l’Epouvanteur avec passion et compassion. Les deux personnages principaux ont un petit côté de déjà-vu, mais restent attachants grâce au talent de l’auteur dans la description de leur relation type père-fils.
Si Bayard a basé sa campagne de promotion sur le slogan « histoire à ne pas lire la nuit », l’ouvrage n’est pas vraiment un condensé de terreur et se lit sans problème à toute heure, également les jours de pleine lune… même si l’on peut concéder quelques frissons ponctuels !

7.5/10

Discuter de L'Apprenti-épouvanteur sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :