Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Lyre et le glaive > Diseur de mots


Diseur de mots

Tome 1 du cycle : La Lyre et le glaive
ISBN : 978-237579053-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Christian Léourier (Proposer une Biographie)

La livre a remporté l’édition 2019 du prix elbakin.net, catégorie meilleur roman fantasy français.

Lorsque Kelt se voit refuser le passage d’un pont parce qu’il ne peut s’acquitter du péage, il prédit l’effondrement de la construction. Ainsi sont les diseurs de mots, ils ont de drôle de pouvoirs, jamais ils ne mentent et, dit-on, leurs vérités ensorcellent.
Accusé par le gardien du pont d’avoir jeté un sort à l’ouvrage, Kelt est arrêté puis jeté dans les geôles du seigneur local. L’incrimination étant cependant difficile à démontrer, le gardien convoque une ordalie, où le diseur de mots doit prouver son innocence… une arme à la main. Heureusement pour lui, Hòggni, un mercenaire en mal de contrat, se porte volontaire pour le représenter. 
Hòggni remporte le duel, mais le seigneur local n’en a toutefois pas fini avec les deux hommes. Vexé, il les envoie au devant du danger, en mission au Heldmark, où le culte d’un dieu unique se répand comme la peste.

Critique

Par Tzeentch, le 09/02/2019

Les éditions Critic, comme beaucoup d’autres maisons, nous ont présenté une grosse partie de leur programme à venir. Chaque année, on retrouve toujours des titres tellement bien (sur)vendus qu’ils ont tendance à mettre le feu à nos envies de lecture. Deux résultats possibles en pareil cas : une cuisante déception ou un enthousiasme partagé.
Sans plus attendre, focus sur l’une des grosses parutions Critic de l’année : La Lyre et le glaive, tome 1, Diseur de mots, qui est à la fois le nouveau roman de l’auteur et le premier volume d’un diptyque, qui peut malgré tout se lire indépendamment. On connaît notamment Christian Léourier pour son cycle de Lanmeur, bien que sa bibliographie, par ailleurs conséquente, est loin de se limiter à ce seul univers.
Diseur de mots est quant à lui un roman qui se divise en trois parties. L’action se déroule dans un décor proche de celui de la Mongolie, comme le souligne la couverture, bien que tout ne soit pas comparable. Entre des plaines arides et des pâturages alpins ainsi que des monts plus ou moins importants et une certaine proximité avec un Axe-divin. Une chose est certaine, la nature impose sa loi.
Phénomènes naturels mais causes divines, à une époque où les hommes ne savent plus vers quel(s) dieu(x) se tourner. La montée en puissance d’une religion monothéiste est en train de menacer les traditions religieuses, jusque là polythéistes. Au-delà de cette dualité, nous allons en découvrir une autre, celle d’hommes et de femmes qui entendent simplement vivre leur vie ou bien laisser une trace de leur passage, toutes et tous animés par des sentiments aussi puissants que ravageurs, tels que l’amour ou encore la haine. 
Comprendre et accepter que le monde tourne sans nous, que les dieux eux-mêmes ne résistent pas face au changement. Dans ce roman, le lecteur peut découvrir à la fois de beaux portraits de personnages, mais également une forme de sagesse, un message à la portée universelle. 
Christian Léourier nous offre ainsi une fantasy tour à tour poétique et subtile, comme ses personnages qui ont deux prénoms, l’un public et l’autre, véritable. Par exemple Bouche-d’or, ou bien Kelt, le diseur de mots.
Quoi qu’il en soit l’auteur nous amène là où il le désir avec beaucoup de sensibilité, et nous le suivons, quitte à laisser battre la pluie sur nos têtes. 

8.0/10

Discuter de Diseur de mots sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :