Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Mushishi

Mushishi

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Urushibara Yuki
Mushishi

Mushishi - 1

Ginko est un “mushishi”, un expert en mushi, ces organismes démoniaques qui parasitent les humains et que seuls quelques hommes peuvent voir. Conscient de son don exceptionnel, Ginko, erre de villages en villages, à la recherche de ces cas de possession pour apporter soulagement et guérison…
Ces pas le conduisent notamment auprès de Shinra, adolescent capable de donner la vie à ses dessins…

Mushishi

Mushishi - 2

Le voyage de Ginko se poursuit, il part cette fois à la recherche de Mujika, un mushishi qui a disparu. Mujika, est le lien entre l’esprit gardien de la montagne et les villageois qui vivent dans la vallée. Ginko sera également confronté au réveil de mushi endormis, depuis plusieurs centaines d’années, dans des parchemins et à une enfant considérée comme une divinité vivante. Il fera en outre la connaissance de Kôrô, un jeune homme à la recherche d’arc-en-ciel, et devra faire face aux Watahiko, des mushi s’introduisant dans le ventre de femmes enceintes et engendrant des champignons humains !

Mushishi

Mushishi - 3

Le parcours de Ginko l’emmène jusqu’à un village de montagne dont les habitant sont frappés d’un mal étrange qui les empêchent de se mouvoir librement. La source de ce phénomène semble être Shige, une jeune fille de 14 ans qui refuse de parler depuis l’apparition des premiers cas. Ginko reconnaît pourtant là, l’œuvre des mushi et il s’emploie à protéger Shige contre la colère des villageois.

Mushishi

Mushishi - 4

Ito et Aya sont deux jumelles capables de voir les Uro, des mushi employés pour envoyer des messages aux mushishi. Formées depuis l’âge de 10 ans, les jeunes filles ont appris à contrôler ces organismes dangereux qui creusent des cavités dans le tissu dimensionnel.
Malheureusement, Ito, restée piégée dans une cavité, disparaît ! Depuis 5 ans, Aya la recherche. Ginko profite d’un passage chez la jeune femme pour l’aider à retrouver sa sœur.

Mushishi

Mushishi - 5

Sur une île, à quelques brasses de la plage, existe un rocher, refuge d’un mushi capable de faire renaître les gens qui ont perdu la vie à cet endroit. Ces êtres conservent les mêmes traits que les disparus. Ginko espère bien étudier ce phénomène…
Ses pas le mèneront ensuite jusqu’à une jeune fille qui lui fera une demande plutôt singulière ! Aveugle de naissance, elle a retrouvé la vue grâce à un mushi très rare nommé Ganpuku. Son souhait est que Ginko lui retire les yeux et les enterrent dans la montagne !

Mushishi

Mushishi - 6

Alors qu’elle veut toucher un fil qui semble suspendu dans le ciel, Fuki est enlevé dans les airs et disparaît. Malgré les recherches organisées par les gens du village où elle est employée, elle reste introuvable. Lorsque Ginko rencontre Fuki, peu de temps après, la jeune femme est habitée par un puissant Mushi. Celui-ci se manifeste par un fil qui pousse dans la main et rend Fuki invisible. Ginko pourra-t-il la soigner ?

Mushishi

Mushishi - 7

Étendue aux pieds d’un majestueux cerisier, une jeune femme attire l’attention de Ginko. Il s’agit de Saho, recueillie alors qu’elle n’était qu’un nourrisson par la famille de Masaki il y a de cela 3 générations ! La présence d’un mushi installé au creux de l’arbre fait soupçonner à Ginko un terrible secret qui lie la famille de Masaki à Saho !

Mushishi

Mushishi - 8

Ginko poursuit inlassablement son périple à travers la campagne japonaise. Impossible pour lui de rester très longtemps au même endroit car sa présence attire toute sorte de mushis pouvant représenter un danger pour son entourage.
Suite à une blessure, Ginko est en convalescence dans une famille de paysans. Il remarque que Hôichi, l’homme qui l’a recueilli se comporte d’une étrange façon. Pour Ginko, c’est l’œuvre des mushis et il met Hôichi en garde. Le jeune homme suivra-t-il les conseils du mushishi ?

Mushishi

Mushishi - 9

Ginko aide Mikage, une vieille femme perdue dans les bois, à retrouver sa maison. En discutant avec son mari, Ginko apprend l’étrange histoire de Mikage, apparue au village peu après qu’Akane, une fillette du village ait disparu.
Cet événement évoque pour le mushishi le cas des Ômagadokis, des ombres sans corps qui s’approprient celui des personnes qui les traversent…
Se pourrait-il que Mikage ne soit pas ce qu’elle paraisse être ?

Mushishi

Mushishi - 10

Gen est encore jeune mais déjà très costaud, au point d’inquiéter son père sur sa force et son envie inexorable de se battre. Dans cette atmosphère tendue, Gen, comme sa mère autrefois, se sent incompris par son entourage familial. L’apparition de Ginko, fin connaisseur et chasseur de mushi, aidera-t-elle l’enfant à régler sa différence ?


Critique

Par Tatiatalante, le 20/02/2016

Mushishi est un seinen écrit et illustré par la mangaka Yuki Urushibara, publié entre 1999 et 2008 au Japon en 10 tomes. Il est sorti en France chez l’éditeur Kana, dans sa collection Big Kana. Le manga a été adapté en série anime (deux saisons, un OAV et un film).
Nous suivons les aventures de Ginko, seul sur les sentiers d’un Japon hors du temps. Il exerce la profession de mushishi, entre médecin et scientifique, errant dans les campagnes pour étudier les mushi, des êtres vivants qui ne sont ni des animaux ni des végétaux. Ils sont invisibles pour la plupart des humains et craints par ces derniers. Ils sont pourtant un maillon essentiel de l’équilibre de la nature comme nous le découvrons au fil des récits. Ces êtres intangibles interfèrent dans la vie des humains, créant des situations dangereuses pour leurs hôtes. Ginko, au fil de ses pérégrinations, viendra en aide aux malheureuses victimes et leur enseignera ses connaissances sur les mushi.
Le manga est constitué d’histoires courtes d’un ou deux chapitres qui nous permettent de saisir des instants de vies d’hommes rencontrés, ou non, au hasard des errances de Ginko et qui ont affaire aux mushi.
Les histoires sont comme un long fleuve tranquille qui peut gonfler à la moindre tempête. Aucune grande Histoire ici, nous découvrons la vie des personnages, leurs symptômes, leurs passés avant l’entrée dans leurs vies du solitaire Ginko qui fera tout pour diagnostiquer leur mal et chercher la meilleure solution pour les guérir, tout en respectant les mushi.
Au fil des tomes, nous apprenons à mieux connaître Ginko, sa vision des mushi et son histoire personnelle. Personnage énigmatique à l’air blasé, toujours la cigarette à la bouche, il se révèle assez vite attachant et très impliqué dans son aide aux humains et aux mushi. Son regard sur les événements nous permet de plonger dans ces petites histoires et on se prend vite au jeu d’errer tranquillement sur les pas de Ginko et d’en apprendre plus sur ce monde.
Les personnages rencontrés le temps d’un chapitre sont bien esquissés et il suffit de deux pages pour souhaiter suivre leurs histoires, être curieux de connaître leurs destins et découvrir l’influence des mushi dans leurs souffrances ou leurs bonheurs. Leurs émotions sont divinement retranscrites à travers le dessin, ce qui ne fait que nous inciter à la ballade dans cet univers poétique et calme. On retrouve avec un plaisir certain des personnages récurrents, proches de Ginko, qui nous donnent un nouvel éclairage sur cet homme avatar des moines errants des temps anciens.
Les mushi sont un point essentiel du manga : n’étant pas dotés de la parole, ni bons ni mauvais, ils ne font que vivre et ils sont tout aussi attachants à leur manière que les hommes. L’auteure a imaginé tout un bestiaire hétéroclite et fourni de ces êtres entre deux mondes. Chaque mushi a ses propres caractéristiques physiques, son mode d’habitation, d’alimentation, etc.
Le dessin de Mushishi, tout en légèreté, renforce l’esprit du manga. L’auteure joue sur toutes les nuances du gris, les remplissages et donne vie en quelques coups de crayon aux émotions des protagonistes.
Le manga est accompagné de magnifiques pages en couleurs exécutées à l’aquarelle (merci Big Kana !) qui permet de renforcer l’ambiance. Le tome 1 présente quelques maladresses au niveau du dessin (comme tous les premiers mangas d’ailleurs) mais qui s’estompent aux tomes suivants. La force de ce manga est de poser un univers atypique reflet de notre monde et se rattachant parfaitement à notre mémoire collective. La mangaka a créé son propre folklore et un personnage principal résumant à lui seul toute la beauté, la cruauté, la poésie et le mystère de cet univers. Il vous rappellera l’ambiance des contes populaires japonais et des errances « infinies » des grandes expéditions scientifiques aux quatre coins du monde du XIXème siècle.
Pour conclure, Mushishi est un petit bijou de contemplation : fans de shônen survitaminé en action et allergiques de la nature passez votre chemin !
Ce manga est comme une journée ensoleillée d’automne en forêt : une beauté mélancolique, contemplative, entre les joyeux souvenirs d’été et les frimas de l’hiver à venir.

8.5/10


Discuter de Mushishi sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :