Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Bingo le posstit


Bingo le posstit

Titre VO: The Soddit

ISBN : 978-235294035-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Adam Roberts

Bingo Pacquet est un Posstit jouissant d’une vie tout ce qu’il y a de plus confortable (à l’exception de ses pieds, bien entendu). Mais son bonheur prend fin lorsque le magicien Glandalf et une compagnie de Nains (ou nains, les débats se poursuivent au sujet de la majuscule) gallois (étrangement) arrivent un beau jour pour l’emmener à l’aventure.
Ils projettent de braquer le trésor (c’est du moins ce qu’ils prétendent) gardé par Snob, un gros dragon très ennuyeux. Bingo, et on le comprend, est des plus réticents à s’engager dans cette folle entreprise, mais une dague naine (Naine ?) poliment pointée sur sa gorge le pousse à accepter (à sa grande surprise), et les intrépides compagnons embarquent pour une quête à l’air vraiment épique (du moins jusqu’à ce qu’on lise ce qui est arrivé par la suite à son malheureux cousin). Ah oui : Bingo découvre aussi une espèce d’anneau – mais Dieu seul sait ce que c’est que CETTE histoire…

Critique

Par Gillossen, le 24/04/2007

Et nous revoilà avec une parodie basée sur l’œuvre de Tolkien… Cette fois, il s’agit donc de Bilbo le Hobbit, passé à la moulinette de A.R.R.R Roberts (en fait, Adam Roberts donc).
Eh oui, l’auteur “légendaire” se cachant derrière Va Dinci Coddah, ou bien encore La Der des Etoiles… Oui, le décor est planté, et l’on pourrait pour ainsi dire s’arrêter là. C’est toujours la même recette qui est retenue : vague variante de l’histoire originelle, notes de bas de page à profusion, jeux de mots… Comme d’habitude, la version française tente d’adapter lesdits jeux de mots ou le contexte général de certaines allusions, mais, à l’image des fausses parodies et publicités présentes en fin de volume (dont un jeu pour PlayGameBoxCube 2… Cela donne une idée du niveau de l’humour !), il faut bien avouer que le tout tombe à plat plus souvent qu’à son tour.
Comme avec Lord of the Ringards, il ne s’agit pas de critiquer le fait que Tolkien lui-même soit parodié. Cependant, encore faudrait-il que cela soit effectué avec talent. Ce qui est loin d’être le cas ici. Aucun gag ou jeu de mots ne semble avoir demandé plus de cinq minutes de réflexion, l’histoire se repose paresseusement sur l’intrigue de l’œuvre d’origine (malgré deux ou trois “twists” se voulant originaux), et les notes de bas de page… Ah, ces notes ! Elles sont le plus souvent un véritable calvaire. Les artifices de l’auteur, revendiquant parfois son sens de l’humour lamentable, sont un peu courts. On ne peut pas toujours se cacher derrière ce type de pirouettes.
Ajoutons à cela un rythme très mal géré, souvent beaucoup trop lent pour accrocher le lecteur au-delà de “l’humour” proposé, et nous sommes donc ici face à un roman bien loin d’un Pratchett, à tout point de vue.
Pour toucher au sommet de la fantasy, ou de l’humour, il faudra repasser, car ce n’est pas cet ouvrage qui aura de quoi satisfaire les amateurs de l’un ou de l’autre. On doute que celle à venir du Silmarillion, sûrement déjà prévue pour dans quelques temps, soit bien supérieure à cette cuvée… ou pas.

4.0/10

Discuter de Bingo le posstit sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :