Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Artefacts du pouvoir > Aurian


Aurian

Tome 1 du cycle : Les Artefacts du pouvoir
ISBN : 978-291554990-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Maggie Furey

En des temps reculés, quatre armes magiques, les Artefacts, furent créées. Seuls les Mages pouvaient les utiliser.
Mais leur histoire se perdit, tout comme les Artefacts eux-mêmes, au cours du Cataclysme qui bouleversa terres et mers. Perdue aussi, l’histoire des Mages, des Ailés, des Léviathans et des Phées…
La jeune et audacieuse Aurian, fille de Mages renégats, est envoyée à l’Académie de Nexis pour apprendre à maîtriser ses pouvoirs. Elle ne soupçonne guère qu’elle va rapidement se retrouver au coeur d’une lutte d’influence entre l’Archimage Miathan et les habitants humains de Nexis. La seule personne sur qui elle peut compter est Forral, commandant de la garnison de la cité et ami de son défunt père. Mais cette amitié rend Miathan fou furieux et précipite le destin de la jeune fille.
Aurian parvient à s’enfuir et se lance dans une odyssée initiatique dans les royaumes méridionaux pour redécouvrir peu à peu l’histoire des armes qui représentent son seul espoir contre Miathan…

Critique

Par Gillossen, le 15/07/2008

Tout d’abord, saluons une fois de plus Bragelonne pour ne pas avoir cédé au découpage. Sans atteindre les 700 ou 800 pages, ce roman aurait sûrement pu se retrouver coupé en deux ailleurs…
Pour le reste, on ressort de ce voyage avec un sentiment mitigé. N’a-t-on pas déjà emprunté ces mêmes chemins trop souvent ? Dès les premières lignes, un ennui poli nous assaille…Est-ce que les années d’apprentissage d’une jeune héroïne appelée à un destin hors du commun ont réellement de quoi passionner le lecteur ?
Une chose est certaine : la quatrième de couverture ne ment pas : les amateurs d’Eddings, Brooks ou Feist devraient apprécier. Mais ce roman s’en rapproche dans ce qu’ils ont de plus banal, pour ne pas aller plus avant… Des personnages guère nuancés et à la personnalité plutôt creuse, un univers bien établi mais tout à fait commun - avec ses êtres féeriques appelés Phées, etc. - une intrigue à l’échelle du monde et de la destruction/préservation de celui-ci…
En soi, ce n’est pas inefficace, mais nous avons déjà, tous, goûté à ce plat. Et on ne retrouve pas le petit ingrédient maison qui ferait passer outre le classicisme de la chose, surtout à travers le prisme d’un style d’écriture bonhomme mais parfois un peu pesant, voire redondant.
Un premier tome pas désagréable, qui pose des bases solides dans leur genre, mais aussi furieusement sans relief le plus souvent…. Il en reste donc trois autres à venir, mais le départ n’augure pas d’une nouvelle pépite mémorable.

6.5/10

Discuter de Aurian sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :