Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Donjon de Naheulbeuk > À l'aventure, compagnons !


À l'aventure, compagnons !

Tome du cycle : Le Donjon de Naheulbeuk
ISBN : 978-291562142-6
Catégorie : Aucune
Auteur : John Lang (Proposer une Biographie)

Dans les plaines inconnues d’un territoire sauvage, un Barbare court en direction des grandes cités humaines. Il pense à une femme, sa cousine, qu’il espère impressionner en cherchant l’aventure. Au même instant, au fond d’une ruelle sombre, un Voleur marche vers un destin qu’il devine flamboyant. Une Elfe courtement vêtue de vert fait un premier pas hors de sa forêt, tandis qu’un Nain négocie âprement avec un sorcier… Ailleurs, au fond d’une charrette, une Magicienne accompagnée d’un Ogre émerge d’une sieste cahoteuse. Enfin, un jeune Ranger ambitieux révise le manuel des aventuriers… Ils ne se connaissent pas encore, mais ils vont affronter ensemble les dangers du Donjon de Naheulbeuk !

Critique

Par Gilthanas, le 20/07/2013

Quatrième ouvrage de John Lang en terre de Fangh, À l’aventure compagnons n’est pas la suite du Conseil de Suak mais une adaptation littéraire des deux premières saisons sorties en audio, et qui ont fait le succès de l’auteur. Le but, clairement avoué, est de proposer aux lecteurs les origines des aventures de ses personnages (car comme il le dit lui-même, ne pas avoir de début, ça fait baltringue), et de pouvoir de fait accéder à une traduction à l’étranger.
On retrouve donc notre compagnie d’aventuriers fétiches, au début de leurs aventures. Loin d’un simple transfert des dialogues de la série audio sur papier, ce roman se veut enrichi, avec notamment la création de la compagnie, son recrutement, mais aussi une multitude de « bulletins cérébraux » des divers protagonistes, et des passages inédits, notamment avec Zangdar et son acolyte Reivax.

Cependant, la mayonnaise a du mal à prendre. Est-ce parce que les saisons 1 et 2 ont été écoutées en boucle qu’une certaine lassitude s’installe au fil de la lecture ? En tout cas, malgré des ajouts intéressants, on ne vibre pas à la lecture de ce roman, d’autant plus si on est fan de la série et que l’on connaît déjà la fin : les blagues qui ont fait le succès de Naheulbeuk ont beaucoup plus de saveur écoutées que lues. Et même si on n’a abordé la série que par le prisme des romans, celui-ci, bien qu’apportant l’origine de la saga, se sert des mêmes mécanismes que ses prédécesseurs, sans plus de succès.
Alors, à qui se destine ce roman ? Principalement aux fans, qui l’achèteront plus pour la collection que pour le contenu. Ou à ceux qui souhaitent découvrir un peu la Terre de Fangh et qui n’ont jamais écouté la saga MP3 (mais de telles personnes existent-elles ? J’en doute).
À l’aventure compagnons
est pour moi une grande énigme, se situant à la frontière de deux publics, mais sans pouvoir les combler l’un ou l’autre.

5.0/10

Discuter de À l'aventure, compagnons ! sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :