Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Et pourquoi pas un peu de prestige pour la Fantasy ?

Par Publivore, le mardi 25 juillet 2006 à 19:54:48

Science-Fiction et Fantasy, une histoire qui dure, mais qui ne va pas sans heurt ! Billet anti-SF ou pas, Stan Nicholls s'est récemment fendu d'un petit commentaire, que nous vous invitons à découvrir dès maintenant, traduit pour vous !

Et pourquoi pas un peu de prestige pour nous ?

Quelqu'un a-t-il écouté Imagining Albion, les émissions sur la littérature de science-fiction récemment programmées par la radio BBC 4 ? Je n'en ai entendu que quelques épisodes, principalement en raison d'une programmation étrange, mais j'ai été impressionné. C'était présenté intelligemment, bien pensé et dirigé de façon à éviter la trop habituelle resucée de l'histoire du genre. Il y avait quelques bonnes contributions de noms du milieu également, pour la plupart efficaces.

Mais pourquoi dois-je me torturer l'esprit pour me souvenir d'une série identique, ou même d'une émission unique concernant la Fantasy ? J'ai du entendre des centaines de programmes radio et télé sur la SF au cours des années. La même remarque s'applique aux journaux généralistes. Seule une minorité de la couverture est bonne, ou comprend effectivement la dynamique du genre, mais ce n'est pas le sujet ici. Pourquoi est-ce que la littérature Fantasy n'obtient pas même une fraction de l'attention portée à la SF ?

Le manque d'intérêt des médias me rend encore plus perplexe lorsque l'on compare les deux genres sur le marché. La Fantasy s'élève toujours plus haut, et dans la dernière décennie, elle a connu une augmentation significative de popularité. De l'autre côté, les ventes de Science-Fiction sont, pour parler franchement, au fond du trou, au moins au Royaume-Uni. Ne vous méprenez pas, ceci n'est pas un billet anti-SF. J'adore le genre; ce fut mon premier amour et de bien des manières c'est encore une passion durable. J'en ai écrit un peu dans le passé - bien loin d'être satisfaisant - et j'ai l'ambition de retenter l'aventure dans le futur avec un peu de chance. Il y a beaucoup de grands écrivains dans le milieu, dont un groupe d'excellents Britanniques, et plusieurs ont des ventes très respectables. Mais dans l'ensemble, le genre est bas dans la liste en comparaison de la Fantasy.

Alors pourquoi cette disparité ? C'est presque comme si les deux genres avaient échangé leur place. La Fantasy semble être regardée de la façon dont la SF l'était dans ses premières années - une littérature d'évasion de peu de valeur plaisant uniquement aux tarés. Pourtant ses ventes continuent de grimper. Alors que la SF a enfin gagné une sorte de respectabilité intellectuelle, disproportionnée par rapport à sa popularité dans l'ensemble du public. On pourrait argumenter que le Science-Fiction est en fait retombée au niveau d'intérêt assez faible qu'elle a connu pendant des décennies, seuls ses amateurs s'en préoccupant. L'argument suivant serait qu'elle a perdu ses lettres de créance comme le genre de fiction qui nous avertissait sur le chemin que nous prenions et faisait la satire de ce que nous sommes. De plus en plus, c'est la Fantasy qui tient ce rôle.

Je suis triste de voir la SF en plein marasme et j'apprécierais son renouveau. Mais en fait, je suis le type de personne qui considère la SF, la Fantasy et le Surnaturel comme occupant chacun un point d'un même spectre, et qui les aime et les valorise tous pour différentes raisons.

Vous pourriez vous demander qui s'intéresse à ce que les institutions académiques et littéraires pensent de la Fantasy. La plupart d'entre nous, écrivains professionnels, avons une opinion bien plus haute des gens qui comptent réellement - les lecteurs qui mettent la main à la poche et rendent notre existence possible. Mais ce serait agréable d'être reconnus comme une partie d'une culture plus large. La Fantasy devrait avoir meilleure presse, et peut-être les écrivains de Science-Fiction devraient-ils se rassembler et imiter ce que tente de faire The Write Fantastic (NdT : groupement d'écrivains anglais de Fantasy). Ca pourrait booster leurs ventes.

Stan Nicholls

Source


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :