Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

A la recherche du prochain Harry Potter…

Par Publivore, le vendredi 24 août 2007 à 15:33:29

Et oui, encore et toujours... en pas seulement en ce qui concerne Hollywood cette fois ! La franchise HP a de beaux jours devant elle jusqu'en 2010, mais pas question de s'endormir sur ses lauriers pour les studios, toujours en quête de l'histoire / du cycle -de fantasy ou de fantastique, bien sûr - qui fera chavirer les foules de lecteurs et amènera l'explosion de la fréquentation des salles de cinéma ! Quitte à acheter les droits d'adaptation du premier opus d'un cycle pour plus de 1.75 millions de dollars alors qu'à peine la moitié du premier roman est écrit... et ce par un parfait inconnu ! Et il ne s'agit pas d'un studio tombé sur la tête, non, mais bien d'une véritable guerre qui a fait monter les enchères entre Sony Pictures, Warner Brothers, Universal Pictures et 20th Century Fox.
C'est The Passage, premier roman d'une trilogie écrite par John Ainsley et qui conte l'histoire de vampires nés d'expériences médicales gouvernementales qui ont mal tournées qui est l'objet de tant d'attention. Pour la petite histoire, c'est la Fox et la société de production de Ridley Scott qui ont décroché la timbale. La fantasy a toujours été populaire à Hollywood, selon Elizabeth Gabler, présidente de Fox 2000 Pictures. Quant à l'auteur, de son vrai nom Junin Cronin, gagnant d'un prix Hemingway pour Mary and Neil, une chronique familiale, et qui avait préféré tenir secrète son identité sous un pseudonyme de peur d'être cataligué par ses premiers écrits, il avoue que jamais il n'avait pensé que l'un de ses ouvrages puissent être adaptés au cinéma. Ce qui ne signifie pas que c'est désagréable, quand cela arrive !

La surenchère pour l'adaptation n'est pas la première, lorsque l'on considère qu'en mai, la Warner, le studio des Harry Potter, a payé les droits de Skulduggery Pleasant, une histoire pour enfants de squelette détective, pas moins d'1 million de $. Il y a deux ans, c'était Walt Disney Company qui achetait 1.5 millions de $ un livre de fantasy non encore publié d'Ahmet Zappa. Pourtant les risques existent avec des échecs comme La planète au trésor dessin animé Disney qui a coûté 140 millions de $ mais n'en a rapporté que 40, mais aussi Les aventures du Baron de Munchausen de Terry Gillian ou encore Final Fantasy: The Spirits Within, l'essentiel du faramineux budget étant absorbé dans chaque cas par les effets spéciaux.
Et si c'est un échec ? Je suis certaine que lors des meetings de fin d'année, quelqu'un devra rendre des comptes, et perdra son boulot, nous dit Amy Schillman, vice-présidente de la section droits d'auteurs de l'agence Gersh. Mais chaque année, les studios continuent d'en réclamer plus, maintenant plus que jamais. Il y a beaucoup de prétendus Harry Potter en développement, en phase de pré-production. La sagesse consensuelle des studios est actuellement que plus on risque, plus ça rapporte.

Enfin, il faut noter que l'agitation autour du Passage n'a pas gagné qu'Hollywood. Tout avait commencé par une lutte entre quatre éditeurs, parmi les plus gros pour attirer l'auteur - supposé inconnu à l'époque, rappelons-le - de cette trilogie dont le thème les interpellait. Sur le sol américain, c'est Ballantine Books qui publiera en 2009, 2011 puis 2013, cette trilogie rémunérée 3.75 millions de $, sous le pseudonyme de Cronin ! Laà aussi, on espère que les ouvrages rencontreront leur public, ou des têtes vont tomber !

Source


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :