Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Hell's Paradise

Hell's Paradise

Titre VO: Jigokuraku (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Kaku Yuji
Traducteur : Desbief Thibaud
Hell's Paradise

Hell's Paradise - 1

Japon, époque d’Edo. Gabimaru, le plus puissant des shinobi, croupit en prison. Malgré sa condamnation à mort, aucun bourreau ne parvient à lui ôter la vie. En effet, son initiation lui permet de résister aux plus atroces des tortures. C’est alors qu’il reçoit la visite d’une singulière exécutrice : Sagiri de la famille Yamada Asaemon. Celle-ci lui offre la possibilité d’être innocenté et relâché, mais à une condition : se rendre sur l’île mystérieuse de Sukhavati et en ramener l’élixir d’immortalité !

Hell's Paradise

Hell's Paradise - 2

Sous la garde de son exécutrice, Gabimaru a rejoint l’île de Sukhavati en quête de l’élixir d’immortalité. Mais très vite, Sagiri et lui se retrouvent face à des monstres mystiques dotés de forces surnaturelles. Leur vie ne tient qu’à un fil, d’autant que les autres condamnés à mort sont prêts à tout pour décrocher leur liberté… Sous ses allures de paradis, l’île se révèle un véritable enfer !

Hell's Paradise

Hell's Paradise - 3

Entre trahisons et alliances, les condamnés à mort et leurs exécuteurs potentiels continuent à chercher l’élixir. Mais l’île abrite des monstres et des dangers aussi mortels les uns que les autres et le nombre de survivants s’amenuise. Gabimaru et Sagiri, accompagnés d’un autre duo, s’aventurent plus loin et tombent face une créature différente des autres. Ferait-elle partie des “Immortels” ?

Hell's Paradise

Hell's Paradise - 4

Le voile se lève sur le mystère qui entoure l’élixir d’immortalité… Plus que jamais décidé à rejoindre sa femme, Gabimaru part seul pour achever sa quête mais se retrouve confronté à un combattant visiblement immortel. En mauvaise posture face à cet être aux pouvoirs démentiels, il ne doit la vie qu’au sauvetage inespéré de l’étrange Mei. Pour les condamnés, l’unique moyen de rivaliser avec la puissance des Tensen se trouve désormais dans l’apprentissage du “tao”…

Hell's Paradise

Hell's Paradise - 5

Au fil des combats et des découvertes, certains des condamnés se sont éveillés au tao, notamment Chôbê et Gabimaru. De son côté, le groupe de Yuzuriha et Sagiri est arrivé à Hôrai, coeur du territoire de Tensen. Mais l’un des immortels, Mûdan, les y attend de pied ferme. Comment Sagiri et ses compagnons vont-ils s’y prendre pour affronter ce maître dans l’art de manipuler le tao ?

Hell's Paradise

Hell's Paradise - 6

Au prix de lourdes pertes, le groupe de Sagiri est parvenu à vaincre l’un des Tensen, le puissant Mûdan, et progresse au coeur de Hôrai. Pendant ce temps, Gabimaru, qui a perdu une partie de sa mémoire, se retrouve face aux frères Aza. S’engage alors un duel entre un Gabimaru affaibli et le terrifiant Chôbé, devenu surhumain en s’éveillant au tao. Mais le shinobi est prêt à tous les sacrifices…

Hell's Paradise

Hell's Paradise - 7

Les renforts débarquent enfin sur l’île, le puissant Shugen à leur tête, et donnent la mesure de leur puissance face aux sôshin. Pendant ce temps, alors que Chôbê se familiarise avec les Tensen et découvre leurs véritables objectifs, Gabimaru et le reste des survivants cherchent à tout prix un moyen de quitter cet enfer. Entre ésotérisme, stratégie et affrontements, la tension monte d’un cran sur l’île !


Critique

Par Benedick, le 25/05/2019

Milice des contrées les plus reculées du Japon médiéval, unité commando lors des guerres claniques du XVIème siècle ou bien police sécrète au service de l’ordre shogunal de l’époque d’Edo (XVIIème siècle), quelle qu’ait été leur réelle nature, les Ninja / Shinobi n’ont pas fini de faire fantasmer. D’ailleurs, il n’est pas rare que dans la culture populaire Japonaise, les Ninjas et leur Ninjitsu soient aussi surnaturelles que les mages et autres sorciers des fictions occidentales.
Hell’s Paradise est dans cette lignée narrative totalement surréaliste, avec un héros immunisé à la décapitation, l’incinération et autres formes d’exécution grâce à sa maîtrise des arts ninja. De la fantasy japonaise pur-jus, qui ne perd pas son temps à justifier son rapport à la magie et qui a l’astuce d’utiliser comme cadre historique une époque dominé par une caste samouraï à l’apogée de sa sophistiquée idéologie martiale. Et lorsque les inspirations issues des mythes asiatiques débarquent en force dans le récit, c’est à travers des représentations mélangeant poésie et horreur, avec un brin d’outrance grotesque typiquement nipponne.
En bonne œuvre sérielle qui cherche rapidement l’adhésion du public, Hell’s Paradise mise sur ces personnages pour intriguer et générer l’intérêt. Et c’est une assez belle réussite car l’assassin qui ne vit que pour sauver sa femme et l’exécutrice fascinée par la mise à mort parfaite sont suffisamment puissants, tordus et magnétiques pour porter le récit. Et le travail est consolidé par une galerie plus ou moins déviante de sympathiques marginaux et de sociopathes en tout genre. Tout ce beau monde a de quoi créer une dynamique où la survie et les intérêts personnels vont animer les coalitions, les trahisons et les affrontements. C’est la promesse, en partie délivrée par ces deux premiers tomes, que semble vouloir proposer Hell’s Paradise. Ce qui est certain, à moins d’être allergique aux mangas, c’est que la partie graphique convainc dès le premier chapitre. Le mangaka a un style qui peut paraître très classique de prime abord, mais on s’aperçoit très vite que son trait est très stylisé et génère beaucoup de variété sur l’expressivité et le design des personnages. La temporalité de la narration est savamment dosée avec une alternance d’actions nerveuses et de compositions percutantes.
Au final, Hell’s Paradise donne l’impression d’un manga d’action jeunesse réduisant au mieux sa surexposition juvénile au profit d’un condensé de violence maîtrisée afin d’être plus percutant et efficace. Espérons que l’enlisement et l’essoufflement ne viennent pas s’installer dans les prochains tomes, car c’est la pire chose qui peut arriver à ce genre de manga. Mais soyons optimiste, car l’auteur a montré sur ces deux premiers tomes qu’il sait maintenir une intrigue et imposer ses personnages.

Arrivé au Tome 7, Hell’s Paradise confirme les bonnes impressions des premiers chapitres : découvertes et résolutions de conflits expéditifs s’enchaînent sans temps mort.
Cette efficacité est permise par la révélation au troisième tome de la menace majeure de l’île. Les monstruosités semblant réchappées d’un syncrétisme mystique grotesque s’avèrent être le fruit d’une entité dont la sophistication et l’amoralité surnaturelle offrent un certain relief pour la figure imposée du grand antagoniste.
Nos survivants sont alors plongés dans un ésotérisme, pas forcément inconnu pour certains, qu’ils devront maîtriser pour accroître leur chance de survie. Même si les stratégies martiales dominent le récit, Hell’s paradise évitent de tomber dans la facilité de décrire des “jeux de magie” superficiels et peu inspirés. Non, le manga continue d’être viscéral et incarné. L’évolution des protagonistes participe beaucoup à cette sensation d’étrange crédibilité, le mangaka ayant le bon goût d’introduire avec parcimonie quelques nouvelles têtes au tome 5 sans trop s’éloigner du postulat de départ basé sur un casting plutôt resserré.
Autant caractérisés par leur bizarrerie, leur conviction, ou leur façon de sortir leur épingle du jeu, les personnages ont tous un petit quelque chose pour susciter l’attention du lecteur. On jongle d’ailleurs entre les points de vue sans avoir l’impression de subir une perte de qualité ou d’avoir à subir le poncif de trop. Solide et singulier, plutôt que faussement original, Hell’s Paradise continue d’être une “Fantasy-Ninja” divertissante et stylisée. L’œuvre pourrait même être considérée comme une évolution moderne des Parchemins Ninja de Fûtarô Yamada, par sa maîtrise de la tension dramatique au sein d’un univers où la nature et l’humain peuvent être totalement transfigurés.

7.0/10

Discuter de Hell's Paradise sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :