Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Jeux > Tides of Madness

Tides of Madness

Titre VO: Tides of Madness

Auteur : Curla Kristian
Illustrateur : Failoni Mirko, Gandzsel Mariusz, Jakimiec Aga, Ostrowski Chris, Szyma Rafal
Editeur : Portal Games (Edge pour la VF)
Année : 2016
Joueurs : 2
Age : 10 ans et plus
Durée : 20 minutes
Prix : 15 euros
Thème : Fantastique, Horreur
Genre : Cartes, Draft, Combinaisons


Descriptif de l’éditeur :

Tides of Madness est la suite du jeu de cartes primé Tides of Time. Ancré dans le Mythe d’H.P. Lovecraft,  il place les joueurs aux portes de la folie – tout en jouant des cartes, ceux-ci devront non seulement prendre garde aux capacités et aux options de score mais également aux symboles de folie ! Jouer trop de cartes dangereuses pourrait vous faire basculer dans la démence… et déclencher votre défaite sans même vous laisser l’opportunité de compter les points !

But :

Marquer plus de points que son adversaires...ou le faire sombrer dans la folie !

Matériel :


  • 18 cartes
  • 20 pions Folie
  • 1 bloc-notes et 1 crayon
  • 1 feuillet de règles du jeu

Critique :

Par John Doe, le 10/03/2018

Tides of Madness est une nouvelle version de Tides of Time, sorti en 2015 chez le même éditeur, jeu avec lequel il partage l’essentiel des mécanismes.
Tides of Madness appartient à la catégorie des microjeux, comme la liste du matériel le suggère : 18 cartes et quelques jetons… et c’est tout. Chaque carte a un petit texte indiquant quelles sont les conditions à remplir pour marquer des points, et 15 des 18 cartes ont également une icône (cinq différentes, chacune présentes trois fois).
Prévu exclusivement pour deux joueurs, Tides of Madness est un jeu de draft et de combinaisons qui se joue en trois manches.
Au début de la partie, les joueurs ont 5 cartes en main. Chacun en choisit secrètement une et la joue, puis passe les autres à son adversaire. On continue de la sorte jusqu’à ce que les 5 cartes aient été jouées, puis on va compter les points. Ensuite, chaque joueur reprend en main les 5 cartes jouées, en pose une devant lui (qu’il va conserver pour les manches suivantes) et en défausse une autre, puis pioche deux nouvelles cartes, avant d’entamer la deuxième manche. A la fin de la deuxième manche, on répète la procédure. Au bout des trois manches, le joueur ayant obtenu le plus de points a gagné.
Pour marquer des points, il faut se référer au texte de chaque carte et remplir la condition indiquée : x points par symbole d’un type précis, x points pour avoir la majorité des symboles d’un type, x points par set de symboles…
8 des 18 cartes ont également des tentacules : à la fin de chaque manche, les joueurs gagnent un jeton Folie par carte de ce type dans leur tableau, et le joueur en ayant gagné le plus lors du tour a le choix entre marquer 4 points ou se débarrasser d’un jeton. Si, à la fin du tour, un joueur a 9 Folie ou plus, il perd immédiatement la partie. Il est même possible que les deux joueurs perdent la partie de la sorte !

Autant le dire tout de suite : Tides of Madness n’est pas le jeu le plus thématique qui soit, et vous n’aurez jamais vraiment l’impression de vivre une expérience lovecraftienne. Les illustrations sont par contre splendides, d’autant que le format des cartes permet d’en profiter et l’iconographie est très claire, rendant le jeu facile d’accès.
Le fait d’avoir aussi peu de cartes permet, au prix d’un petit effort de mémoire, de connaître, premier tour excepté, la main de son adversaire. Et c’est là que le jeu prendra tout son sel, car il amène à essayer de deviner quelle carte il va choisir, et par conséquent quelles cartes on va récupérer.
La Folie, qui est la principale modification de règle par rapport à Tides of Time, apporte un niveau supplémentaire de réflexion. En effet, il est tentant de prendre la carte qui rapportera le plus de points mais, dans le même temps, il faut veiller à maintenir sa folie à un niveau raisonnable. Arriver avec 6 Folie ou plus au début de la troisième manche est particulièrement risqué car on peut se retrouver dans une situation où on est forcé de jouer des cartes Folie et perdre la partie par mort subite.
Le choix de la carte à conserver et à défausser en fin de manche est également très important et influe fortement sur la suite de la partie.
Si vous jouez régulièrement à deux joueurs et cherchez un petit jeu rapide et ne nécessitant pas de se plonger dans des règles complexes, Tides of Madness est un bon candidat qui pourrait même vous donner envie de faire plusieurs parties d’affilée.

Le profil du jeu Complexité : +
Esthétique : + + + + +
Hasard : + +
Stratégie : + +
Négociation :
La note globale

7.5/10


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :