Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Jeux > Salem, l'Ombre de Cthulhu

Salem, l'Ombre de Cthulhu

Auteur : Michael Rieneck
Illustrateur : Franz Vohwinkel
Editeur : Kosmos
Année : 2008
Joueurs : 2-4 joueurs
Age : 10 ans et +
Durée : 60 minutes
Prix : 35 euros
Thème : Fantastique, Horreur, Magie, Démons
Genre : Coopératif


Descriptif de l’éditeur :

Dans les années 20, en Nouvelle Angleterre, les Grands Anciens, d'horribles divinités maléfiques, entreprirent d'asservir l'humanité. Leurs projets furent heureusement contrecarrés et ils furent emprisonnés dans Ry'leh, une cité engloutie. Aujourd'hui cependant, l'un d'entre eux est sur le point de s'échapper pour revenir semer le chaos et la désolation sur terre. Les serviteurs déments de ce Grand Ancien, guidés par un puissant nécromant, tentent d'ouvrir des portails dimensionnels au coeur de la ville d'Arkham pour lui permettre de pénétrer dans notre réalité. Face à eux se dresse Robert Craven, un sorcier. Dans sa lutte contre le mal, Craven fait appel à un groupe d'étudiants en sciences occultes...vous !

But :

Les joueurs doivent parvenir à bannir le Grand Ancien avant que la ville ne soit envahie par les démons.

Matériel :


  • 1 plateau de jeu
  • 1 sac en toile
  • 1 règle du jeu
  • 1 pion sorcier
  • 1 marqueur nécromant
  • 1 dé de pertes
  • 26 cartes créatures (dont 2 créatures uniques)
  • 6 cartes Grands Anciens
  • 4 cartes résumés
  • 12 cartes Evénement
  • 1 carte résumé Grands Anciens
  • 1 carte Premier joueur
  • 4 marqueurs force mentale
  • 4 plateaux de joueur
  • 4 pions de joueur
  • 8 tuiles portail (4 parois, 4 portails)
  • 34 objets : 6 artefacts (en trois couleurs), 7 Nécronomicon, 7 Lunettes Magiques, 7 Elixir de Nus, 7 Poignards de N'Gaa

Critique :

Par John Doe, le 13/01/2010

Porté par un thème lovecraftien qui rapelle beaucoup celui de l'Horreur à Arkham, avec lequel il partage d'ailleurs quelques points communs,Salem est tiré du roman réponyme de Wolgang Hohlblein, (également auteur de la Chronique des Immortels, chroniqué sur le site).
Ces préliminaires évoqués, à quoi ressemble le jeu ? Il s'agit d'un jeu coopératif dans lequel les joueurs devront fermer des portails avant l'arrivée du Grand Ancien, en collectant pour ce divers objets disséminés aux quatre coins de la ville de Salem.
Le nom de la ville mis à part, ce pourrait être un rapide digest de l'Horreur à l'Arkham. Heureusement il n'est pas sans qualités ; en effet, les mécanismes du jeu rendent fidèlement la pression que ressentent les personnages confrontés aux horreurs qui envahissent peu à peu la ville. Le fait de devoir se déplacer de lieu en lieu à chaque tour évite de voir la partie sombrer dans l'immobilisme et sa durée relativement réduite (compter 1h/1h30) rendra l'ensemble sans doute plus accessible que son glorieux aîné.
Deux points négatifs ressortent toutefois :
- l'impossibilité de gérer l'élément aléatoire lié aux rencontres avec les créatures est très frustrante car elle mine la stratégie d'ensemble, et ce quelque soit la pertinence des choix des joueurs
- l'interdiction pour les joueurs de communiquer entre eux sur un point primordial du jeu, à savoir la nature des portails se trouvant sur le plateau, entre en conflit avec le principe de la coopération et a pour effet d'alourdir inutilement le jeu.
Un jeu très correct au final, aux parties souvent stressantes (dans le bon sens du terme), dans lesquelles l'incertitude règne en maître, reflétant en cela l'angoisse des personnages incarnés par les joueurs, mais égalements quelques défauts qui empêchent le jeu de prétendre à une note plus élevée.

Le profil du jeu Complexité : + + +
Esthétique : + + +
Hasard : + + +
Stratégie : + +
Négociation : +
La note globale

7/10

Discuter de Salem, l'Ombre de Cthulhu sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :