Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Elric [Glénat] > Le Loup Blanc


Le Loup Blanc

Tome 3 du cycle : Elric [Glénat]
ISBN : 978-272348706-1
Catégorie : Bd
Auteur : Julien Blondel (Proposer une Biographie)
Auteur : Robin Recht (Proposer une Biographie)
Auteur : Cano Jean-Luc
Auteur : Telo Julien

Un an s’est écoulé depuis qu’Elric a quitté Imrryr, son palais et son trône, laissant derrière lui une Cymoril profondément blessée et folle de chagrin. Un an qu’il arpente les Jeunes Royaumes, sous le regard distant mais toujours présent d’Arioch, son protecteur.
Un an qu’il marchande ses talents de sorcier et combattant au plus offrant, forgeant à chaque bataille la légende du guerrier albinos dont l’Épée Noire à son flanc fait trembler les guerriers les plus braves. Aujourd’hui, il n’est plus Elric de Melniboné, quatre cent vingt-huitième empereur du peuple de R’lin K’ren A’a.
Aujourd’hui, les Jeunes Royaumes le connaissent sous le nom de Loup Blanc


Critique

Par Gillossen, le 20/04/2018

Cette aventure Elric en BD prend décidément son temps entre deux albums, mais il faut bien avouer que chacun d’entre eux se savoure avec une intense satisfaction. 
La preuve encore ici, avec ce troisième album, qui suit Elric en exil dans les Jeunes Royaumes, dans une atmosphère au départ très hivernale, avant de basculer dans… totalement autre chose. Une fois encore, les concepteurs de ce “revival” démontrent leur parfaite maîtrise et connaissance de l’oeuvre de Moorcock, de ses données factuelles (personnages, lieux…), comme de ses thèmes, évidents ou plus profonds. C’est un album qui se lit d’une traite et qui malheureusement nous paraît bien court ! On aurait rêvé d’un format de 64 pages par exemple. 
Pour le reste, l’ambiance graphique est à l’avenant et toujours de très haut niveau elle aussi, avec une petite mention pour la mise en couleur soignée. Les planches fourmillent de détails tout en demeurant lisibles, l’architecture nous frappe à travers des décors aussi démesurés que réussis, et ne parlons pas du souffle qui se dégage de l’ensemble ! Pour une “simple” adaptation, nous voilà toujours face à un véritable coup d’éclat perpétuellement renouvelé.
Et, pour en revenir au scénario lui-même, que dire de la toute fin de l’album, un coup de tonnerre qui justement repousse ce statut d’adaptation pour entraîner le tout… dans une direction diablement excitante !  
A noter qu’une fois de plus, Glénat pousse au crime, avec un premier tirage contenant une préface inédite signée Neil Gaiman, courte mais pertinente, de même qu’un cahier d’illustrations bonus en fin d’album, contenant notamment des croquis et quelques explications sur les choix des auteurs dans ce troisième volume. 
Bref, c’est toujours un carton plein !

8.0/10

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :