Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Magic, the Gathering > La Sorcière d'Innistrad


La Sorcière d'Innistrad

Tome 1 du cycle : Magic, the Gathering
ISBN : 978-280943329-6
Catégorie : Bd
Auteur : Matt Forbeck (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Martin Coccolo (Proposer une Biographie)

Dack Fayden est un magicien redoutable, qui passe son temps à quérir le moindre nouveau sort. Pour cela, il n’hésite pas à aller d’univers en univers grâce aux éternités aveugles présentes dans chacun. Parfois, sa route le conduit dans des lieux pas vraiment accueillants. Lorsqu’il arrive sur Ravnica, il n’a pas meilleure idée que d’aller subtiliser des tueurs assoiffés de sang, qui plus est, en très grand nombre. Le plan de Dack n’avait pas prévu une telle dimension et il doit fuir. Heureusement, à force de sauter d’une dimension à une autre, il finit toujours pas tomber dans un endroit hospitalier… ou non 


Critique

Par Gillossen, le 14/09/2013

Vous l’avez sans doute remarqué, mais quand on déballe un ouvrage plastifié, il émane souvent de celui-ci une odeur. Souvent, celle du neuf, tout simplement.
Dans le cas de ce comics, l’odeur était tout autre… et votre serviteur aurait donc logiquement dû se méfier de ses effluves nauséabonds. Car cette déclinaison en bande dessinée du célèbre jeu de cartes Magic : l’assemblée est l’une des pires bouses passées entre nos mains depuis bien longtemps. 
On passera sur les graphismes passables (ah, ah…) et la colorisation banale en diable. Après tout, on a déjà croisé pire, même si le tout n’a rien de bien engageant. Et on a déjà vu des récits superbement illustrés n’être finalement que des coquilles vides dépourvues de réel intérêt.
Non, ce premier volume se distingue avant tout par la médiocrité de son scénario, qui réussit l’exploit de se révéler si décousu qu’il en devient presque incompréhensible au fil des pages, au point que l’on se surprend à s’interroger sur sa santé mentale. A-t-on vraiment du mal à suivre cette histoire ou bien est-ce que le récit se montre réellement imbitable ? Incohérent, bourré de rebondissements qui n’apportent pourtant aucun rythme et tout simplement ennuyeux dès les premières pages, le scénario n’a même pas de quoi nous faire bailler. Non. On aimerait plutôt pouvoir invoquer de quoi faire flamber cet album tout simplement catastrophique.
D’aucuns affirmeront qu’il s’agit d’un produit dérivé, qui s’adresse avant tout aux fans de Magic. Certes. N’ayant pas joué depuis plusieurs années, j’ai sans doute raté quelques clins d’œil savoureux et autres allusions à cet univers riche et doté de sa propre mythologie. Mais ce n’est pas une excuse pour justifier de telles errances.
En bref, une vraie purge, sur laquelle il est inutile de revenir plus longtemps par ailleurs.

2.0/10

Discuter de La Sorcière d'Innistrad sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :