Vous êtes ici : Page d'accueil > Blog > Le Site

Elbakin.net se dote d’une charte de transparence

Par Foradan, le samedi 13 mai 2017 à 12:52:27

transparenceLecteur, lectrice, que tu nous suives depuis deux jours ou toujours, tu compares forcément les activités online à ce qui se passe dans le monde réel.
La rédaction et les équipes d'Elbakin.net ont décidé de prévenir les situations délicates en préparant une charte encadrant ses actions.

Discuter de la charte en forum

Oyez, oyez (Lisez, Lisez en fait, peu importe) !

Que vous soyez habitués de longue date ou que vous découvriez elbakin.net, ce message est pour vous !
Depuis sa création, les acteurs et rédacteurs du site et de l’association partagent le même but, chacun sur son territoire, le virtuel et le réel. Ce but, c’est d’informer le public (lecteur ou visiteur) de tout ce qui touche à la fantasy, que ce soit en suivant l’actualité ou en chroniques.
Naturellement, la question de notre indépendance se pose (nous vivons dans un monde où le lobbyisme et les influences sont palpables) et nous nous faisons un devoir d’affirmer notre position.
Elbakin.net, ses rédacteurs et acteurs, à tous niveaux, se déclare indépendant envers les auteurs, éditeurs et toute autre partie prenante du paysage culturel.
Des éditeurs nous font parvenir des services presses, dans leur logique de promotion, comme à des quantités de revues littéraires : le chroniqueur reste libre d’aimer ou de critiquer.
Des auteurs peuvent être sympathiques et souhaiter notre soutien : nous les encourageons et attendons le meilleur, mais aucun n’a de régime de faveur.
Jusque là, c’est une déontologie relativement classique et de bon sens.
Ce qui change, c’est qu’avec le temps, certains membres éminents du site et de l’association se sont retrouvé de l’autre côté de la critique et ont écrit, édité, traduit, participé à la création d’un ouvrage (ou autre support culturel).
Et là, la question de neutralité de la critique, de liberté du chroniqueur, d’impartialité, se trouve dans une zone grise : c’est pour clarifier ceci que nous produisons une charte de transparence engageant le site et l’association.
Une critique n’est jamais neutre, une œuvre est ressentie personnellement par chacun, son vécu et son parcours de lecture. Un chroniqueur peut être sévère avec son auteur fétiche parce qu’il attend beaucoup de sa part, ou être indulgent, sa mission est juste d’être honnête dans sa chronique. Mais, pensez-vous, quand on connaît l’auteur, cela doit forcément jouer dans l’appréciation et ça fausse les cartes.
Là encore, aucune règle absolue : entre connaître un auteur parce qu’on le croise souvent à la crêperie (et qu’il fait de jolies dédicaces) et connaître un auteur parce qu’il fait partie de la même association, il y aura des chroniqueurs qui seront sensibles au nom sur la couverture, d’autres qui ne prendront en compte que l’ouvrage. Mais afin d’étouffer les suspicions dans l’œuf et d’en faire une omelette, cette charte précise comment le site et l’association prendront en compte un ouvrage de ce type afin que le public (vous !) soyez pleinement avertis. Par ailleurs, le forum vous permet d’interpeller directement l’auteur et le chroniqueur avec de bonnes chances d’obtenir une réponse.
Et comme dirait M. Gump, c’est tout ce que j’ai à dire à ce sujet.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :