Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Monts et Merveilles > Opération Sabines


Opération Sabines

Tome 1 du cycle : Monts et Merveilles
ISBN : 978-236183435-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Texier Nicolas

Londres, 1937. Le jeune enchanteur Carroll Mac Maël Muad et son domestique Julius Khool, vieux soldat maure ayant servi dans les légions de la République romaine de Weimar, sont recrutés par le Special Operation Service afin d’exfiltrer un savant vénitien, dont les travaux dans le domaine de l’atome risquent de bouleverser l’équilibre des forces en Europe.
Ils ignorent cependant que ces découvertes ne sont pas convoitées que par les services de renseignements ennemis, mais également par une société secrète mêlant poètes, sorciers et créatures de l’outre-monde luttant pour leur survie. Loin de se passer comme prévu, l’opération “Sabines” amènera dès lors Carroll et Julius jusqu’au cœur des limbes, au long d’une route rythmée par les rencontres et les périls merveilleux.

Critique

Par Erkekjetter, le 23/06/2018

Fraîchement débarqué à Londres depuis les lointaines Indes, Julius Khool, un vétéran au parcours bien rempli, se cherche une place comme domestique pour goûter enfin à une vie moins agitée. C’est ainsi qu’il entre au service de Carroll Mac Maël Muad, lui-même étudiant enchanteur d’une l’assiduité très relative, et que tous deux se retrouvent enrôlés pour prêter main-forte au Special Operation Service lors de l’opération « Sabines ». La dite opération consiste à ramener sur les terres britanniques un jeune savant vénitien, vaguement ami avec Carroll, auquel s’intéressent d’un peu trop près plusieurs puissances européennes, du fait de ses recherches sur l’atome.
L’histoire nous est racontée par Julius, et constitue la première incursion de son auteur dans le domaine de la fantasy. Le ton est un peu empesé, surtout au début, et bien que cela s’améliore par la suite, des maladresses et des lourdeurs persistent. Il y a toutefois de bons éléments : les personnages sont sympathiques et peuvent se prêter à divers développements ; l’univers uchronique, cohérent et bien construit, ne demande qu’à être exploré plus avant ; on sent au fond que l’auteur a pris soin de construire minutieusement cette Europe qui n’a jamais été et qu’il s’appuie sur des solides connaissances historiques.
L’intrigue elle-même n’est pas dénuée d’intérêt, mais peine parfois à trouver son rythme. Julius se laisse par moments aller à d’assez longues digressions sur ses expériences passées, qui créent dans certains cas une rupture de tempo avec celui de l’action. Certains développements ne paraissent d’ailleurs pas indispensables ou, du moins, ne pas mériter que l’on s’attarde autant dessus. L’ancien militaire n’en reste pas moins un narrateur agréable, qui, dans cette aventure du moins, peut faire passer Carroll pour un individu plus fade, tout à son rôle de jeune débauché oisif.
Opération Sabines reste donc un début de série encourageant, qui, malgré ses défauts, donne envie de revenir à cet univers et de découvrir les prochaines tribulations des deux énergumènes.
Il est malheureusement impossible de ne pas mentionner l’impressionnante quantité de coquilles qui émaillent l’ouvrage et le desservent nécessairement, ainsi que le relecteur crédité en début d’ouvrage. On trouve des virgules fautives en pagaille (pratiquement à chaque page, sans exagérer), des fautes non corrigées assez nombreuses, que cela relève de l’orthographe, de la grammaire ou de la typographie (verbes mal accordés, « ces » au lieu de « ses », ponctuation parfois erratique dans les dialogues,…). Dommage. Précisons également que la note tient compte de ce souci.

6.0/10

Discuter de Opération Sabines sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :