Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Le Roi Cyclope

Le Roi Cyclope

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Isabelle Dethan (Proposer une Biographie)
Le Roi Cyclope

Le Puits aux Morts

Lycènes, capitale royale, n’est plus la ville riche et riante du passé. Le règne du vieil Othemar est trop long et sa cité se vide, se renferme dans la morosité. Et en cette nuit funeste, elle a bien raison : Obnubilé par sa couronne, le vieux roi, poussé par son âme damné (un marquis famélique et nécromant), a fait éborgner ses sept fils pour les éloigner légalement du pouvoir… Leur rébellion les a condamné à mort. Thalès, le dernier fils du roi, va bientôt rendre son dernier soupir. Mais la fosse commune où est jeté son corps, le Puits aux Morts peuplé des étranges nécrophages, est plus qu’il n’y parait.

Le Roi Cyclope

Les Sept Frères

Au royaume de Beldaran, cinq années se sont écoulées depuis la mort du roi et la prise de pouvoir du marquis. Qui peut encore vaincre le sorcier et ses six âmes damnées, celles des six frères de Thalès qu’il garde en son pouvoir ? Peut-être Thalès, le « roi cyclope » au don de double vue… Le seul à avoir vu le dernier point faible du marquis…

Le Roi Cyclope

Griselda

L’amour est capable de bien des prodiges et de bien des douleurs. Thalès met le sien à rude épreuve pour vaincre le marquis, en utilisant contre le sorcier des méthodes que lui-même n’aurait pas désavouées. Le Roi cyclope joue le tout pour le tout, abandonnant son aimée et jetant dans les griffes du marquis la saltimbanque objet de sa passion. En espérant ne pas tout perdre…


Critique

Par Lyr, le 24/07/2006

Isabelle Dethan est une auteure rafraîchissante et pleine de ressources dans le paysage de la BD française. Tout à la fois dessinateur, scénariste et coloriste, elle promène sa plume et ses pinceaux de récits semi-autobiographiques en noir et blanc à des enquêtes joliment ficelées de mystères dans l’Egypte ancienne, en passant par la Fantasy comme c’est le cas avec la trilogie du Roi cyclope.
Ici, pas de gros effets spéciaux ou de révolution du genre, le monde n’est pas menacé par les Forces du Mal ou une Malédiction et les femmes sont vêtues de belles et longues toilettes… Isabelle Dethan s’intéresse tout particulièrement à ses personnages et l’histoire, centrée sur le royaume de Thalès, s’articule autour et par eux. Ils sont plusieurs à pouvoir prétendre au premier rôle, et l’auteure n’hésite ni à noircir Thalès ni à rendre le marquis plus humain ; cette touche de « gris » rendant le tout plus crédible, plus sombre. Les seconds rôles ne sont pas délaissés pour autant, venant éclairer le fonctionnement du royaume, un point de caractère ou aider à l’avancée du récit.
Un récit bien servi par un dessin clair et de belles couleurs aquarelles. Isabelle Dethan sait jouer avec les lumières, sur le visage de ses protagonistes ou dans les paysages, pour créer une ambiance, partager un sentiment, etc. Les cadres sont variés, les mises en scène également : parfois pleines de petits détails, parfois dépouillées pour mieux se concentrer sur l’essentiel.
Bien sûr, on pourra considérer que le trait est parfois maladroit et que l’histoire est peu originale… C’est vrai, mais cela a finalement peu d’intérêt car l’essentiel n’est pas là : on se laisse envoûter par ses pages bien menées, sans surenchères et lorsque le troisième tome s’achève, l’aventure nous laisse encore un peu rêveur, intrigué et avec de belles images en tête.

8.0/10

Discuter de Le Roi Cyclope sur le forum.


Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :