Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Monstrologue


Le Monstrologue

ISBN : 978-222114459-6
Catégorie : Jeunesse
Auteur/Autrice : Yancey Rick
Auteur/Autrice : Deroyan Francine

“Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé… et aussi condamné. ‘
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l’horreur…

Critique

Par Nephtys, le 31/08/2020

Le Monstrologue, on l’aura compris, est un savant dont la fonction est d’étudier les monstres. Par la force des choses (et des tragédies), le jeune Will Henry se retrouve l’apprenti de l’un d’entre eux, sorte de Watson en culottes courtes d’un Holmes porté sur le surnaturel. Son maître possède en effet un caractère de cochon et ne vit que par et pour ses recherches sans chercher d’interactions plus humaines et apaisées avec le jeune garçon toujours en deuil.
La narration étant à la première personne, peut-on considérer Will Henry, 12 ans, efficace comme narrateur d’une aventure on ne peut plus horrifique? Oui, dès que justement l’horreur apparaît. Quand il s’agit de parler de sentiments et de relations entre les personnages, ça se complique tout de suite un peu hélas…
Un réveil en sursaut la nuit, une ambiance lourde et pleine de mystère, un corps de jeune fille à autopsier, voilà un début sans pincettes pour un roman axé jeunesse !
Les descriptions horrifiques ne manqueront pas, de même que les scènes sanglantes. Pas de regard détourné pudiquement, pas de description métaphorique pour atténuer le carnage quand il arrive mais le sang, juste le sang. Les matières organiques aussi soit dit en passant…
Et le livre arrive à faire naître ce petit sentiment particulier quand le ventre se tord et que l’on se retrouve dans l’expectative d’une attaque de monstres ou d’un événement horrible. Chapeau bas !
Malheureusement, comme dit plus haut, les personnages suivent peu : Will Henry n’est pas un héros désagréable, cependant il semble figé dans une introspection un peu trop mature pour son âge et qui enlève du poids aux émotions. Quant à son maître, Pellinore, son caractère particulier est bien rendu quitte à ne pas en faire un homme agréable mais sitôt que son lien évolue avec son apprenti, tout semble soudain beaucoup plus maladroit dans le traitement.
Quand aux personnages secondaires, ceux-ci son quasi inexistants ou bien amènent des péripéties réchauffées.
Épuré de ses rabâchages peu aboutis concernant le maître et l’apprenti (quand bien même le parallèle donné entre les deux est intéressant), le livre aurait gagné en rythme et en intensité. Malheureusement, le côté balourd et larmoyant du petit orphelin désirant savoir quelle est sa place et du maître se rendant compte qu’il ne tient qu’à lui d’avoir un fils de substitution, tire le roman vers le bas.
Le Monstrologue, roman comme personnage, se révèle bien plus efficace dès qu’il en revient à sa fonction première : les monstres.
Pour autant, le récit est loin d’être un échec total par son ambiance travaillée, son côté sans concession et sa revisite réussie d’un monstre en dehors des sentiers battus.
Un livre curieux dont il faut peut-être accepter les défauts.
A noter que le livre ne semble pas avoir trouvé son public en France puisque seul le premier tome a été traduit.

6.0/10

Discuter de Le Monstrologue sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :