Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Terre-Dragon

Terre-Dragon

(Ce Cycle est Terminé)

Auteur : L'Homme Erik
Terre-Dragon

Le Souffle des pierres

Sur un territoire déchiré par les vents vivent d’étranges tribus soumises au règne d’un invisible Roi-Dragon. Le jour où Ægir, l’enfant à la peau d’ours, échappe aux guerriers qui le gardent en cage, le destin du royaume bascule. Traqué sans relâche, Ægir croise la route de Sheylis, une apprentie sorcière chassée de son village. Un sortilège va bientôt unir les deux adolescents contre leur volonté…

Terre-Dragon

Le Chant du fleuve

Pour Ægir-Peau-d’Ours et Sheylis, l’apprentie sorcière, le chemin vers la liberté est encore long. Pourchassés avec leur compagnons, ils doivent traverser les terrifiants marais qui les séparent de Kesh-la-Grande. Les pouvoirs de Gaan le sorcier leur permettront-ils d’échapper à ce piège mortel ?

Terre-Dragon

Les Sortilèges du vent

Les armées rebelles assiègent désormais la cité de Kesh-la-Grande. Si la capitale tombe, c’est le royaume tout entier qui passera sous la coupe de la terrible secte du Crâne.
Seuls Ægir-Peau-d’Ours et ses compagnons peuvent encore l’empêcher. Mais il leur faut d’abord découvrir la clef du lien magique qui les unit et l’incroyable destin que les dieux ont choisi pour eux…


Critique

Par Erkekjetter, le 17/04/2017

Terre-Dragon s’ouvre sur des bases très classiques : deux enfants, orphelins et pourchassés, se rencontrent en pleine fuite. Leurs routes vont rapidement se séparer, mais leurs destins sont liés et l’avenir du royaume dépendra d’eux. D’un côté, il y a Ægir, qui fuit la cage dans laquelle les Naatfarirs l’avaient enfermé sans qu’il sache pourquoi. De l’autre côté, Sheylis, apprentie guérisseuse, cherche à échapper aux villageois qui la tiennent pour responsable des ravages de la peste rouge. On suit donc leurs aventures en parallèle, après que leurs chemins se soient séparés. Ils croiseront ainsi d’autres compagnons, qui les accompagneront dans leur périple.
On découvre au fur et à mesure de l’histoire les particularités de Terre-Dragon, un royaume composé de clans variés qui imposent leurs lois sur leur portion de territoire, mais qui sont fédérés sous la bannière du Roi-Dragon. Au milieu de ces terres coule un fleuve qui semble constitué de métal liquide : on peut s’y baigner, mais pas y boire, et l’on ne peut naviguer dessus qu’avec des embarcations en pierre.
L’ensemble est cohérent, bien construit, et on prend plaisir à découvrir cet univers riche et intéressant. Le rythme soutenu enchaîne les évènements à vive allure et le développement des personnages principaux et secondaires s’étend tout au long du cycle : en somme, il est difficile de s’y ennuyer. L’auteur évite également l’écueil du manichéisme absolu, ce qui permet aux personnages, notamment « méchants », de gagner en profondeur. Les deux enfants ne sont jamais présentés comme des héros sans peur et sans faiblesses : ils sont avant tout deux enfants perdus et apeurés, livrés à eux-mêmes, qui tâchent de s’en sortir et de rester en vie.
Le récit est prenant, l’alternance entre les différents fils conducteurs ne nuit ni au rythme, ni au suivi de l’histoire, et l’on part pour une agréable balade dans le royaume de Terre-Dragon, riche en aventures, dans un cycle certes classique mais bien ficelé.

7.5/10


Discuter de Terre-Dragon sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :