Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Sœurs Grimm > Crime au pays des fées


Crime au pays des fées

Titre VO: Once upon a Crime

Tome 4 du cycle : Les Sœurs Grimm
ISBN : 978-226617692-7
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Michael Buckley

Le Roi des Fées a été empoisonné ! Les sœurs Grimm mènent l’enquête: à la veille de Noël, Sabrina et Daphné quadrillent les rues de New York à la recherche d’indices et de témoins. Elles y font des rencontres… incroyables ! Le Magicien d’Oz, devenu créateur de vitrines de Noël. Sindbad le Marin, qui dirige le port avec ses hommes. Les nains de Blanche-Neige qui assurent, en secret, la maintenance du métro. Et enfin un drôle de vieillard qui lit l’avenir.
Mais qui est le meurtrier? L’enquête sur la mort du Roi des Fées va orienter les deux sœurs vers une autre énigme, mille fois plus inquiétante…

Critique

Par Auryn, le 06/04/2008

C’est sûr, ce Michael Buckley fréquente Elbakin.net ! Car avec ce quatrième tome de sa série Les Soeurs Grimm, on dirait presque qu’il rebondit sur les remarques que nous avions formulées concernant le troisième volet, Le Petit chaperon louche.
En effet, nous avions noté qu’une certaine lassitude commençait à s’installer, à cause d’un univers et d’enquêtes qui devenaient un peu répétitifs. Dans Crime au pays des fées, l’action se situe dans la ville de New York et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce nouveau décor donne un souffle inédit à la saga. Une ambiance actuelle et urbaine (parfois même touristique) remplace l’environnement bucolique et campagnard de Port-Ferries. L’action se fait plus rapide, les enjeux plus sérieux. De nouvelles créatures font leur apparition, toujours issues des contes de fées traditionnels, mais aussi dans une plus large dimension des classiques littéraires comme Un Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, Les Mille et une nuits ou encore Un Chant de Noël de Dickens. Ainsi l’auteur parvient à nous surprendre en détournant avec humour les œuvres les plus célèbres de notre patrimoine littéraire, comme lorsqu’il transforme les pirates de L’Île au trésor en courtiers avides de Wall Street.
Mais Michael Buckley ne se contente pas d’inventer des personnages géniaux, il réussit surtout à les faire cohabiter dans un petit monde où les sentiments n’ont rien d’inhumain : histoire d’amour, mésententes familiales, jalousie sentimentale… De plus, on sent la mise en place d’un second niveau de lecture beaucoup plus sérieux, où les Findétemps, dans leurs difficultés à s’insérer dans la société moderne, constituent la métaphore des problèmes sociaux des Etats-Unis.
Dans un deuxième temps, nous avions remarqué dans les trois premiers livres quelques errances stylistiques au niveau des dialogues et des flash back intempestifs. Eh bien, encore une fois, ces défauts ont été corrigés. La fluidité caractérise désormais les dialogues, et les retours en arrière ont presque disparu.
Enfin, l’histoire reste étonnante. L’enquête des soeurs Grimm, qui semble aux premiers abords facile à résoudre pour les lecteurs adultes, ne l’est en fait pas du tout ! En même temps, l’intrigue fil rouge de la série progresse pas à pas.
Vous l’aurez compris, ce quatrième tome passe à la vitesse supérieure pour atteindre un niveau assez rare en littérature de jeunesse.

8.0/10

Discuter de Crime au pays des fées sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :