Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Le point sur les relations auteurs/éditeurs

Par Oceliwin, le vendredi 19 mars 2010 à 15:29:12

Rapport SCAM 2010Quelques jours avant le salon du Livre de Paris, la SCAM (Société civile des auteurs multimédia) publient un rapport faisant l'état des relations des auteurs/éditeurs.
La grande majorité des auteurs (69%) sont satisfaits de la nature de leur travail avec l'éditeur. Malgré cela, et les obligations légales, les éditeurs sont encore loin de respectés tout leur engagement, notamment en matière de transparence contractuelle et comptables.
A commenter sur le forum !

Source

Le rapport

La rémunération des auteurs

L'essentiel des auteurs (80%) est rémunéré sur le prix de vente public. Les 20% restants sont payés au forfait ou sur les prix de vente en gros, ce qui est contraire au Code la propriété intellectuelle.

Par rapport à l'année dernière, on constate une diminution de l'écart dans les rémunérations, dû à une baisse des auteurs percevant plus de 12% du prix de vente.

Rémunération par rapport au prix de vente

Par contre, l'écart entre les montant des à-valoir augmentent considérablement. Les auteurs les moins bien payés (moins de 1 500 euros) sont désormais 30%, et les mieux rémunérés 37%. Il ne faut pas oublier que tous les auteurs n'ont pas un contrat avec un à-valoir : 32% en 2010, chiffre en légère diminution.


Montant des à valoir

La quasi totalité des auteurs négocient aux-mêmes leurs droits, et un auteur sur deux ne négocie pas le taux de rémunération proposé par l'éditeur.

Un manque de transparence

Les éditeurs sont encore loin de respecter les obligations de présentation des comptes à leurs auteurs, et tardent encore plus pour les payer. Dans 43% des cas, l'envoi des relevés se fait entre 3 et 5 mois après l'arrêt des comptes, et la moitié des auteurs doivent les réclamer. Et il faut encore espérer que ceux-ci soient clairs et complets...

Respect de l'obligation légale de la réddition des comptes

Et les surprises peuvent être nombreuses pour les auteurs :

  • Exploitation du livre à l'étranger
  • Adaptation audiovisuelle

La satisfaction des auteurs

Un tiers des auteurs sont insatisfait des relations avec leur éditeur, dont 6% vont même jusqu'aux relations conflictuelles.

La SCAM proposent une étude détaillée selon 4 axes. Les explications pour le graphique ci-dessous :

  • Graphique A : A propos des contrats proposés
  • Graphique B : A propos de la collaboration sur le travail de création
  • Graphique C : A propos de l'exploitation commerciale
  • Graphique D : A propos de la communication et de la promotion des livres

Notations des auteurs du travail des éditeurs

L'insatisfaction est enregistré majoritairement sur l'exploitation commerciale et la communication faite par l'éditeur. De nombreux auteurs réalisent leur communication, notamment en relayent les informations liés à la parution et font leur promotion ou en organisant les séances de dédicaces.

Cet état des lieux rappelle que la loi est encore loin d'être respecter par de nombreux éditeurs, notamment en matière de transparence des comptes et de délai de paiement. La crise économique n'y est peut-être pas pour rien, avec des éditeurs en difficulté financière. Mais est-ce que la situation était différente en 2007 ?


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :