Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

La genèse de la couverture d’Un Privé sur le Nil !

Par Atanaheim, le lundi 8 octobre 2012 à 19:30:49

Lasser Après l'extrait intitulé Le Manuscrit de Thot que nous vous proposions en avant premièrer, Simon Pinel, co-dirigeant des éditions Critic avec Eric Marcelin, nous invite à découvrir les différentes étapes de conception qui ont conduit à la couverture définitive de Lasser - Un Privé sur le Nil, roman de Sylvie Miller et Phillipe Ward à paraître au mois de novembre.

En discuter sur le forum

Simon Pinel détaille la genèse de la couverture

Je vous avais fait part de mon intention de dévoiler les coulisses d’Un Privé sur le Nil, afin de vous faire découvrir toujours un peu plus sur ce titre qui – vous l’aurez compris – compte beaucoup pour nous. Ainsi, comme je l’avais promis sur le forum, voici les « dessous » de la couverture.

Pour nos illustrations de couverture, nous travaillons depuis bientôt un an avec Ronan Toulhoat. Ceux qui ont lu la série Block 109 le savent, ce type est un tueur, qui s’améliore album après album (Et encore…vous n’avez encore rien vu. Avec sa série Chaos Team qui sort à partir de janvier prochain, il place la barre encore plus haut !). Ce qu’ils ne savent pas en revanche, c’est que Ronan est un fan de SF et de Fantasy, qui a lu tous les romans qu’il a illustrés. De fait, pour cette raison – comme pour cent autres –, c’est un vrai plaisir de travailler avec lui !

Comme à chaque fois, le travail sur une couverture commence avec les inévitables roughs. Si, à certaines occasions, Eric Marcelin – mon collègue – et moi « commandons » à Ronan une couverture (« on veut ça, ça et ça. »), à d’autres, c’est Ronan qui nous fait des propositions ; ça a été le cas ici.

Voici donc les quatre roughs :

proposition 1proposition 2proposition 3proposition 4

Un « rough » pour ceux qui ne savent pas, c’est une esquisse destinée à nous donner une idée de la couverture finale. Parfois, choisir le « bon » rough tient de l’évidence, parfois non… La faute à un illustrateur – trop – bien inspiré !

  • Première proposition : elle nous a immédiatement plu. Non seulement elle respectait le cahier des charges (Égypte, détective privé, Fantasy, ambiance pulp), mais elle représentait merveilleusement l’univers de Lasser ; mieux, elle ETAIT le roman. (Ceux qui ont lu au moins une nouvelle comprendront la présence d’un chat et d’une coccinelle rose).
  • Seconde proposition : Plus pulp, tu meurs… Là, pour le coup, on aimait la composition très typée « pulp », qui faisait écho aux vieilles couvertures du genre. Une chouette proposition… mais en deçà de la première. Pourtant on a vraiment accroché à la pose des personnages.
  • Troisième proposition : Magnifique ! …mais pas dans l’ambiance. Lasser est plus un Garrett qu’un Sherlock Holmes… un détective qui fonce dans le tas quoi ! 
  • Quatrième proposition : un coup de cœur ! Comme la première, elle donne tout de suite une bonne idée de l’ambiance du roman, avec ses faux airs de Tintin et d’Indiana Jones. Toutefois, avec de telles références, elle manque peut-être un peu d’identité par rapport à la première, c’est ce qui nous a finalement fait pencher la balance vers celle-ci. Cela dit, les personnages de la 2e proposition étaient vraiment pile dans le ton pulp que l'on cherchait. On a décidé de les inclure dans la première image.  

Ceci fait, Ronan retravaille la proposition sélectionnée.

D’abord le fond :work in progress 1
Puis les personnages :
(vous aurez remarqué que la voiture a disparu – un choix difficile mais l’illustration risquait d’être surchargée).
work in progress 2
Arrive l’étape où l’on tente différentes couleurs de bandeau ou de disposition typographique :work in progress 3
Pour finir, on a supprimé le filtre et reculé l’illustration pour mieux apercevoir, à gauche, la transition. La transition ? Oui, la transition avec… avec la couverture du tome 2 pardi ! En effet, il a été prévu dès le départ que les couvertures se prolongeraient. Ainsi, vous avez déjà un bout de la couverture du tome 2 !work in progress 4

Un dernier ajustement au niveau de titre, et on avait notre couverture finale!

couverture finale


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :