Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

“C’est quoi cette daube ?”

Par Merwin Tonnel, le mercredi 11 février 2015 à 09:56:17

Voici le cri du cœur des fans de la Roue du Temps qui ont eu un réveil difficile hier matin suite à la diffusion surprise, en pleine nuit, d'un pilote de série TV adaptée de la saga de Robert Jordan et intitulé Winter Dragon. Trente minutes effarantes reprenant le prologue de L’Oeil du Monde pour un résultat tellement cheap que même la pub pour un jeu de stratégie fantasy pour plateformes mobiles diffusée en même temps était plus emballante.
"Mais c'est quoi ce bordel, Elbakin.net, vous auriez pu prévenir qu'il y avait un projet de la sorte quand même ! Il est où Gillossen ?" Gillossen, obligé de s'exiler de l'autre côté de l'Atlantique pour éviter la vindicte populaire, n'était pourtant pas en tort. Personne n'était au courant de ce "pilote", et pour cause...


Vous le savez peut-être si vous suivez les brèves concernant les adaptations de la Roue du Temps, qu'elles soient cinématographiques ou vidéo-ludiques, c'est la société Red Eagle Entertainment qui détient les droits d'adaptation de la saga. Et qui les gère avec les pieds depuis de nombreuses années. Incapables de mener à son terme l'adaptation en comics et de faire décoller un quelconque projet de film ou de série, ils se sont également vautrés en essayant de travailler sur un jeu vidéo avec Obsidian avant de se ridiculiser totalement en lançant un Kickstarter pour un jeu mobile estimé à 450 000 $ (oui oui !) qui n'en aura récolté que 2894 $ (oui oui !).
Mais les fans se rassuraient comme ils pouvaient en se disant que les droits allaient revenir à Bandersnatch Group, c'est-à-dire la Jordan Estate, à partir du 11 février puisque Red Eagle Entertainment n'a pas été capable de monter un quelconque projet concret. Tiens, tiens, mais le 11 février, c'est aujourd'hui !
C'était sans compter sur les petits malins de Red Eagle Entertainment qui ont utilisé une vieille technique hollywoodienne : filmer en quelques jours et pour quelques dollars un pseudo-film afin de remplir leur part du marché, à savoir produire une œuvre concrète, sous peine de perdre les droits définitivement. Une technique déjà éprouvée avec Les 4 Fantastiques en 1994, joyeusement parodié dans la saison 4 d'Arrested Development. De façon plus friquée et un poil plus travaillée, c'est aussi ce qui avait motivé le récent reboot de Spiderman par Sony qui voulait conserver les droits sur l'Homme-Araignée et éviter de les rendre à Marvel (l'actualité concernant cela parle d'elle-même).
Red Eagle Entertainment a donc produit un pilote en speed et, contractuellement obligé de le diffuser, a acheté un espace de diffusion nocturne à la chaîne américaine FXX (ironiquement plutôt orientée comédie).

La réaction de la famille de Robert Jordan ne s'est pas fait attendre puisque la veuve de l'auteur, Harriet McDougal, a annoncé sur Facebook que Bandersnatch n'était en aucun cas impliqué dans cette adaptation et n'en connaissait pas l'existence. La participation d'Universal, qui avait racheté des droits à Red Eagle, est d'ailleurs remise en question.
Red Eagle, de son côté, a confirmé à io9 la nature de ce pilote et affirme tout mettre en place pour lancer une "vraie" adaptation de la Roue du Temps en série TV, une version cinématographique étant maintenant hors de question, le format étant trop restreint pour la saga.

Avec le succès de Game of Thrones sur HBO, toutes les chaînes américaines cherchent à avoir leur licence fantasy. MTV aura Shannara, Netflix se paie Zelda et Le Nom du Vent se promène quelque part. La question de la gestion des droits de la Roue du Temps est donc loin d'être triviale, l’œuvre étant parmi les plus en vue du moment.

Pas sûr que les spectateurs en sortent gagnants.

En discuter sur le forum

Source


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :