Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Pixie > Somnanbulia


Somnanbulia

Tome 1 du cycle : Pixie
ISBN : 978-284789213-0
Catégorie : Bd
Auteur : Mathieu Mariolle (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Aurore Demilly (Proposer une Biographie)

Suite à l’un de ses nombreux larcins, Pixie se retrouve embarqué au royaume étrange de Somnanbulia en compagnie d’un jeune prince nommé Aël. Ils y croiseront la route d’Elvynn, une guerrière expérimentée bien décidée à faire un bout de chemin avec eux dans la région… ou dans d’autres mondes parallèles ! Des mondes peuplés de créatures étranges qui semblent n’avoir aucun secret pour Aël…


Critique

Par Gillossen, le 29/09/2004

Comme souvent pour la rentrée, nous avons là affaire au premier tome d’une nouvelle série, qui ne demande évidemment qu’à se faire une place au soleil. Mais avec précisément ce boum des sorties, voilà qui est difficile…
Pourtant, Pixie ne démérite pas, pas plus que certains en tous cas, et surtout pour un premier album. Bien sûr, pas de révolution de la BD à chercher, mais un honnête récit de Fantasy, moins enfantin qu’on ne pourrait le croire.
Rien de particulier en effet à souligner du côté des personnages, par exemple : nous avons là du très classique : le petit prince pourri gâté en mal d’aventures, le héros taciturne et pas très honnête mais au bon coeur, une princesse mignonne et magicienne, un vil conspirateur… Toutefois, le scénario réserve quelques surprises ou plutôt trouvailles plutôt intéressantes, compensant ce classicisme, tout en préservant une bonne dose de mystère pour la suite. Beaucoup de non-dits, qui font d’ailleurs presque penser par moments que tout cela manque un peu de substance. Mais l’univers est assez plaisant…
Du côté des dessins, Aurore n’est pas tout à fait une inconnue, et on reconnait aisément son style très influencé manga. Des traits simples, épurés, voire même lisses, et où pointe également l’influence des jeux vidéo, toujours japonais - il n’y a qu’à voir le sort utilisé par Elvynn - et des arrières-plans par contre souvent malheureusement réduit à leur plus simple expression. La mise en couleurs, un point fort, revient néanmoins réévaluer cette impression en demi-teinte ! A condition d’apprécier la mise en couleurs par ordinateur.
Nous obtenons donc là une mise en bouche sympathique, agréable à la lecture même s’il ne reste pas non plus très longtemps à l’esprit, mais… On gardera le nom du titre dans un coin de la tête, en guettant d’un oeil le volume 2…

7.0/10

Discuter de Somnanbulia sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :