Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Clairvoyage > Le Clairvoyage


Le Clairvoyage

Tome 1 du cycle : Le Clairvoyage
ISBN : 978-284172448-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Anne Fakhouri (Proposer une Biographie)

Confiée, à la mort de ses parents, à un oncle qu’elle ne connaît pas, Clara découvre une famille excentrique et devient la pièce maîtresse d’une bataille âpre entre le monde des fées et le monde des humains. Clara arrivera-t-elle à dépasser ses peurs pour entrer dans l’aventure ?

Critique

Par Zedd, le 28/05/2009

Une excellente surprise !
Après le sympathique Graal du Gobelin, la collection du Maedre de l’Atalante passe la seconde avec Clairvoyage, un joli petit roman de 250 pages d’Anne Fakhouri. Son premier. Autant le dire d’emblée, il s’agit aussi du premier roman TOTALEMENT INDISPENSABLE de cette collection ! Illustré par une superbe couverture de Sarah Debove, ce roman peut se targuer d’être un des meilleurs romans de fantasy jeunesse que j’ai lu. Un superbe roman qui aurait tout autant pu être écrit par Gaiman ou Clive Barker avec sa série Abarat. Seulement voilà, il est écrit par une jeune auteur française et c’est tant mieux ! Car si on pense à l’univers de ses deux grands auteurs, celui de Fakhouri n’a rien à leur envier par sa richesse, la tendresse que l’auteur porte à ses personnages ou encore sa plume enchanteresse.
C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes… Une maxime qui n’aura jamais été aussi vraie. Car, question histoire, Clairvoyage fait dans le classique avec une jeune orpheline en avance sur son âge, un oncle un peu bizarre, un joli voisin, une maison hantée, des voisines un peu “folles”, etc… Pourtant à aucun moment, je n’ai ressenti ce “côté classique” dans ma lecture. Comme si l’auteur avait réussi, par son imagination et son talent de conteuse, à déguiser les stéréotypes du genre le temps d’un récit d’une fluidité exemplaire. Romans arthuriens, folklore en tous genres, les références portent l’œuvre sans jamais lui nuire ; au contraire, elles l’ancrent dans une Bretagne féérique, cadre rêvé pour ce genre d’histoire.
La seule chose rageante du livre, c’est l’absence d’indication de la part de l’éditeur quant au fait que ce bouquin soit le premier d’un diptyque. Aussi, lorsqu’on s’attend à lire un one-shot, le “suite et fin dans La Brume des Jours” qui conclue l’ouvrage a de quoi surprendre. Pour chipoter encore un petit peu, des illustrations intérieures de Debove n’auraient pas été une mauvaise idée tant son univers graphique aurait pu coller à l’univers du livre…
Si le second et dernier tome est du même tonneau, ce diptyque a toutes les chances de figurer non seulement dans ma bibliothèque idéale mais aussi dans les futurs classiques du genre ! A mi-chemin entre Alice au pays des merveilles et Songe d’une Nuit d’été, Clairvoyage est le fruit d’une voix originale, drôle et touchante ! Une voix qu’on a hâte d’entendre à nouveau ! Un premier livre qui sonne comme un coup de maître ! Bravo !

9.0/10

Discuter de Le Clairvoyage sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :