Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Light Novel Noob > La Tour Galamadriabuyak


La Tour Galamadriabuyak

Tome 1 du cycle : Light Novel Noob
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Fabien Fournier (Proposer une Biographie)

Voici NOOB époque 1 en light novel ! Un light novel est un format aussi populaire que le manga au Japon, mais n’ayant pas encore posé ses valises en France dans son format d’origine. En tant que passionné de transmédia, Fabien Fournier a souhaité expérimenter ce format si particulier et tellement bien adapté à l’univers Noob ! Le principe est simple. La part belle est donnée aux dialogues et à l’action pour une lecture très fluide et une immersion immédiate. Un light novel contient également des illustrations en couleurs et en noir et blanc. Son format, très spécifique et uniforme au Japon, permet d’emporter son exemplaire partout avec soi pour entrer dans le monde d’Olydri où que vous soyez !

Critique

Par Gilthanas, le 14/08/2017

Depuis 2008, difficile de passer à côté des sorties liées à Noob, tant celles-ci sont nombreuses et variées. Se voulant à l’avant-garde des licences transmédias françaises, Fabien Fournier se lance cette fois-ci dans un nouveau format : le light novel. Ce format, venu du Japon, est encore très peu connu en France (même si les éditions Ofelbe en ont publié quelques recueils, notamment pour Sword Art Online et Log Horizon). Le pari de l’auteur de Noob est de populariser le format en France. Pour se faire, comme cela est de plus courant, un financement participatif a été lancé. Et fort d’un succès fulgurant, Fabien Fournier a pu financer ce tome, ainsi que le tome 1 d’une future série, Noob Reroll. Alors que vaut cet OVNI littéraire publié chez Olydri Editions ?
Pour parler de l’objet en lui-même, la première chose qui frappe est le format de l’ouvrage : 10,4 x 15,5 cm (oui j’ai mesuré). Ça tient (littéralement) dans une poche. Ensuite l’épaisseur : 236 pages, sans compter les bonus de fin (extraits de BD, de mangas, schéma explicatif de la licence transmédia Noob, etc.) et le fait que les pages soient aérées, on se dit que la lecture va être rapide. Effectivement, en moins de deux heures, c’est plié. Et c’est justement le but du light-novel : être publié plus souvent, et se lire rapidement. D’un côté, ça peut permettre effectivement d’avoir des sorties plus régulières, et de maintenir le lectorat en haleine. Mais de l’autre, dans un pays qui subit déjà les affres du découpage de traductions à outrance, cela risque de faire jaser. Après, nous parlons ici d’un ouvrage à 6,9€ (comme un mange, dont il s’inspire). A voir sur la durée, mais l’idée semble intéressante.
Dans la préface présente sur la jaquette, Fabien Fournier nous annonce que ce premier tome est une réécriture de la première saison parue au format vidéo en 2008. Son but est d’utiliser ce nouveau média pour dépoussiérer un peu cette saison, qui souffre fortement de la comparaison avec les dernières postées en ligne. Il est vrai qu’elles ont plutôt mal vieilli, et le novice qui souhaiterait se lancer dans Noob aujourd’hui pourrait s’en trouver rebuté. Ainsi donc, l’auteur ouvre une nouvelle porte d’entrée dans cet univers à travers ce light-novel. Les adeptes de la première heure pourront se replonger dans les débuts d’une licence qu’ils aiment, tandis que les néophytes auront un accès plus « neuf » au monde d’Olydri.
Cependant, il faut noter que les changements entre le format vidéo et le format papier sont plutôt minimes, voir anecdotiques. Sans être une simple transposition des vidéos sur papier, on aurait aimé un peu plus de neuf, à l’image du dernier chapitre, qui s’offre des libertés bienvenues. De même, la mise en écriture de certaines scènes de la série très visuelle marche moyennement. Mais dans l’ensemble, cela reste très divertissant, et le but recherché par l’auteur est atteint : faire passer un bon moment au lecteur et lui donner envie de s’intéresser à la licence.
On notera enfin la présence d’illustration (très japonisantes, typée manga) de bonne facture (par contre pour Fantom porte-t-il la barbe page 185 et ne la porte pas page 192 ?), qui auraient gagnées à être un peu plus nombreuses pour vraiment soutenir le récit.
Pour finir, on peut conclure en disant que ce premier essai est plutôt réussi dans l’ensemble. Il reste à souhaiter qu’il soit transformé avec la parution en octobre de Noob Reroll, qui devrait lui offrir une histoire 100% originale aux lecteurs.

7.0/10

Discuter de La Tour Galamadriabuyak sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :