Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Atlantis, les fils du rayon d'or


Atlantis, les fils du rayon d'or

ISBN : 978-229032793-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Pierre Bordage

Tcholko, jeune guerrier barbare des steppes sibériennes, et Arthéa, prêtresse de la Lune dans la lointaine Atlantis, sont originaires de deux mondes que tout sépare. Mais, à la suite d’un grave accident, leurs destins vont se rejoindre et les pousser à mettre en commun le meilleur de leurs deux cultures. Désormais, deux objectifs vitaux les rassemblent : survivre dans le désert glacé de Sibérie et atteindre Séphren, la capitale atlante. Arthéa doit à tout prix arriver à temps pour prévenir la reine qu’un gigantesque complot menace la paix d’Atlantis. L’alliance contre nature de la technologie atlante et de la magie barbare sera-t-elle de taille face aux forces du dieu Soleil ?

Critique

Par Belgarion, le 19/08/2007

Plus spécialisé dans la science-fiction, Pierre Bordage avait malgré tout déjà réalisé une incursion réussie dans la fantasy avec les Fables de l’Humpur. Avec ce second essai, il parvient à créer un mélange intéressant entre les temps rudes de l’ère post-glaciaire et les mythes de l’Atlantide.
L’intérêt du livre, et la réussite de l’auteur, ne tiennent pas tant à la description de l’Atlantide qui revêt l’air majestueux d’une civilisation avancée, comme l’ont déjà fait d’autres livres sur le même sujet. Non, la plus grande réussite de ce livre est la mise en opposition des vieilles croyances chamaniques des tribus sibériennes et d’une civilisation plus matérialiste en perdition qui se rencontrent en la personne du barbare Tcholko et de l’atlante Althéa. Pierre Bordage parvient très bien à refléter l’évolution psychologique des deux héros qui fait au final ressortir lors de leur périple l’ensemble de la palette des sentiments humains, capables du pire comme du meilleur. C’est ainsi que la plume incisive de l’auteur alterne les gestes de courage et d’altruisme avec les scènes de barbarie afin d’introduire la critique de certains travers actuels.
L’intrigue principale est quant à elle construite de manière plus linéaire mais réserve son lot de surprises et de péripéties. Cependant, plusieurs temps morts parsèment le récit et alourdissent la narration en dépit d’un rythme soutenu.
Prenez un soupçon du Peuple des Rennes de Robin Hobb, un zeste de la philosophie des Fables de l’Humpur et une parcelle de tous les livres traitant du mystère de l’Atlantide et vous obtiendrez Atlantis, les fils du rayon d’or, un one shot divertissant qui permet de faire une pause entre deux cycles plus importants.

7.0/10

Discuter de Atlantis, les fils du rayon d'or sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :