Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Filles Perdues > Filles Perdues


Filles Perdues

Tome du cycle : Filles Perdues
ISBN : 978-284055811-8
Catégorie : Bd
Auteur : Alan Moore
Dessinateur : Melinda Gebbie (Proposer une Biographie)

“Durant plus d’un siècle, Alice, Wendy et Dorothée nous ont guidés à travers le Pays des merveilles, le Pays imaginaire ou les contrées d’Oz de notre enfance. 
Depuis leurs voyages, ces trois “filles perdues” ont grandi et sont prêtes à nous emmener, une nouvelle fois, dans un autre monde, celui de l’éveil et de l’épanouissement sexuel. Toutes trois se rencontrent au hasard des couloirs d’un luxueux hôtel autrichien en 1913 ; elles y révèlent leurs désirs et leurs plus intimes expériences…”


Critique

Par Gillossen, le 29/04/2008

Si Filles Perdues d’Alan Moore et Melinda Gebbie connaît pour sa sortie une interdiction aux mineurs, on comprend vite pourquoi. Nous ne sommes pas ici en présence d’érotisme un peu leste. Les images, comme les textes, se révèlent particulièrement crus, et ce dès les premières pages !
Au fil des confessions que se font nos trois héroïnes, guidée par une Alice à la fois la plus expérimentée et la plus fragile, ce sont trois classiques de la fantasy mais avant tout de la littérature qui sont revisités, sous le prisme de la découverte du sexe et de ses plaisirs, comme également de ses travers et autres perspectives fantasmatiques.
Non seulement Alan Moore fait-il preuve d’une imagination et d’une créativité toujours aussi foisonnante pour réinviter tel ou tel personnage ou telle ou telle situation depuis devenue culte (et parfois grâce à Walt Disney, dont nous sommes très loin ici de l’ambiance naïve et aseptisée), mais le scénariste qui n’a rien perdu de sa verve et de sa sève, si l’on peut dire ici, multiplie les niveaux de lecture et les thématiques sous-jacentes.
Libre aux lecteurs de les percevoir ou les intégrer au fil de sa lecture : le poids des conventions, la perte de l’innocence, la différence entre réalité et fiction, sans oublier le contexte social et historique de l’époque, qui rattrape nos héroïnes, même perdues, justement, au fin fond de l’Autriche dans un hôtel tenu par un étrange personnage, M. Rougeur…  
Moore brasse tout cela, et plus encore, dans un véritable tourbillon de saynètes qui se succèdent implacablement les unes derrière les autres, non sans manier parfois un peu d’humour. Ah, le pauvre mari de Wendy et ses idées sur les femmes… Il y a donc de temps en temps de quoi prendre le temps d’une respiration plus légère.
Car l’atmosphère demeure lourde, troublée, questionne évidemment le lecteur sur ses propres perceptions. La polémique née aux États-Unis sur la pédophilie ou bien en Angleterre avec l’utilisation du personnage de Peter Pan paraît tout de même bien futile. Sur le fond, le propos de l’auteur n’a rien ambigu et ne fait en rien l’apologie de ses « pratiques », qui d’ailleurs n’occupent pas une grande place dans l’ouvrage : Wendy ou Dorothy ont au moins seize ans lors de la plupart de leurs récits.
Sur le plan du dessin, le trait de Melinda Gebbie ne plaira certainement pas à tout le monde, loin des conventions, notamment du monde du comics le plus habituellement en vue, mais son trait à la fois rond et cassant, de même que sa mise en couleurs tout aussi particulière, colle tout à fait à son sujet, une nouvelle fois, rappelons-le, sans lésiner sur les détails, sans jamais pour autant vouloir verser dans une contemplation scabreuse, même si certaines visions pourront, bien entendu, déranger.
De façon tout aussi évidente, voilà un ouvrage dense, dans tous les sens du terme – plus de 300 pages tout de même pour cet album ! – et qui ne conviendra certainement pas à celles et ceux qui s’attendraient à découvrir seulement une relecture coquine d’Alice au Pays des Merveilles, de Peter Pan, ou du Magicien d’Oz, des œuvres qui déjà à la base brouillaient les pistes entre rêve et réalité…
De quoi question la fantasy elle-même, mais à ne pas mettre entre toutes les mains !

8.5/10

Discuter de Filles Perdues sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :