Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Set the Seas on Fire


Set the Seas on Fire

ISBN : 978-184416488-2
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Chris Roberson


Pendant que l’Europe subit les assauts de Napoléon, le HMS Fortitude patrouille dans le Pacifique sud, traquant les ennemis de la Couronne.
Tandis que le capitaine voudrait bien récupérer le trésor d’un galion espagnol ayant coulé en mer, le lieutenant Hieronymus Bonaventure ne partage pas ce goût du risque. Durant une tempête étrange, le Fortitude s’échoue lui-même sur une île qui ne l’est pas moins, sous des dehors paradisiaques.
Tentant de remettre à flot leur navire, les survivants vont faire la rencontre des indigènes locaux, et avec eux, de leur terrible secret…

Critique

Par Gillossen, le 01/10/2007

Chris Roberson nous avait séduits l’été dernier avec son Paragaea, un roman qui replongeait avec bonheur dans la science-fantasy et un esprit pulp façon Edgar Rice Burroughs.
Notre homme change complètement de registre aujourd’hui avec une aventure maritime façon Master & Commander… avec des zombies ! Difficile de faire plus improbable comme mélange, et pourtant, les menaces surnaturelles qui hantent l’île paradisiaque sur laquelle notre héros s’échoue sont là et bien là…
Affichant là encore un véritable amour du genre, l’auteur mélange avec bonheur les différents courants (généreux, il trouve même le moyen de nous gratifier d’une histoire d’amour en prime), et cela sans jamais renoncer à un grand vent d’aventure qui souffle littéralement de page en page.
Situations, cadres et personnages interagissent avec une réelle maîtrise, sans compter une malice amusante et souvent de bon aloi. Ce qui n’empêche pas que l’on soit confronté plus souvent qu’à notre tour à une montée d’adrénaline bien sentie, la faute à des morts-vivants qui ne comptent pas rester là sans rien faire, les bras tendus en se traînant vers nous à la vitesse d’un escargot enrhumé.
Mais si l’auteur nous entraîne vers de nouveaux horizons demeurant tout à fait «terrestres», on retrouve justement du côté des personnages son Hieronymus Bonaventure, avant qu’il ne soit projeté sur un autre monde. De quoi établir des ponts plaisants entre les deux romans, même si avoir lu Paragaea n’est absolument pas nécessaire pour profiter de ce livre-là, qui suit notamment un certain temps la jeunesse et la formation de Bonaventure. Cette alternance entre passé et présent donne parfois l’impression que le roman est lent, surtout dans son premier tiers, mais attention aux apparences trompeuses…
Si vous aimez le frisson, le grand large, l’exotisme, et la fantasy bien sûr, il y a là tout ce qu’il vous faut avec ce roman.

8.0/10

Discuter de Set the Seas on Fire sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :