Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > The Spellwright Trilogy > Mortilège


Mortilège

Titre VO: Spellwright

Tome 1 du cycle : The Spellwright Trilogy
ISBN : 978-226509264-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Blake Charlton (Proposer une Biographie)

À 25 ans, Nicodème est apprenti dans une prestigieuse académie de magie. Son maître, Shannon, un puissant mage linguiste, lui enseigne l’art délicat de lancer et de contrôler des sorts grâce à l’écriture. Mais hélas, Nicodème a un handicap de taille : il est dyslexique !
Lorsqu’un démon vient décimer les magiciens de l’académie, Shannon et son élève font l’objet d’une enquête. La cacographie de Nicodème provoque parfois d’étranges phénomènes et suscite la colère et les soupçons de sa hiérarchie…

Critique

Par Gillossen, le 02/03/2010

Voilà un roman qui a déjà fait parler de l’autre côté de l’Atlantique chez les premières critiques à l’avoir chroniqué.
Il faut dire que le – premier – roman de Blake Charlton a quelques arguments en sa faveur, dont le moindre n’est pas la sympathie quasi-immédiate que l’on éprouve pour son héros et surtout pour son univers. En eux-mêmes, ni l’un ni l’autre ne sont très originaux, au contraire. Mais cet univers de fantasy épique quelque peu fourre-tout peut toutefois compter sur un système de magie quant à lui véritablement innovant et immédiatement parlant. Peut-être un cran en-dessous de l’idée des dons de David Farland, mais particulièrement bien pensé. Le roman peut également se reposer sur une bonne dynamique de duo, entre le héros et son « maître », pour faire avancer l’histoire, et un suspense parfaitement maîtrisé de bout en bout, à l’image de la fin.
Néanmoins, difficile de nier que la psychologie des personnages dans leur ensemble demeure tout de même le plus souvent superficielle, même si efficace, sans compter que le style de l’auteur, accessible et permettant de fait au lecteur de rentrer sans problème dans son histoire, n’est pas exempt pour autant de reproches, confondant parfois vitesse et précipitation. L’enthousiasme et l’amour du genre n’excusent pas tout. Autrement, nombre de tâcherons seraient couverts d’honneur. Mais Blake Charlton n’en est pas un, bien au contraire. Il possède assurément un joli talent qui ne demande sans doute qu’un peu de travail encore pour s’exprimer pleinement.   
À la croisée des genres – la preuve, en France, le voilà qui sort dans une collection pour jeunes adultes, mais n’importe qui peut prendre plaisir à découvrir ce roman – Spellwright est un coup d’essai réussi, mais pas un coup de maître. Le roman demeure en tout cas très plaisant à la lecture, offrant un bon moment de détente, de qualité, ce qui est déjà beaucoup. Il évoque parfois une autre parution récente : L’Homme-rune, notamment sur le plan des qualités et des défauts que l’on retrouve dans l’un comme dans l’autre . Mais l’aspect heroic fantasy finalement très classique de l’univers et la présence d’une bonne vieille d’histoire d’élu devraient en tout cas aisément séduire le public amateur de récits du genre dans leurs grandes lignes, y compris relativement novice en fantasy. Les « vieux briscards » pourront toujours de leur côté goûter la passion de l’auteur et son souci d’innovation, au moins dans certains domaines, à défaut de révolutionner le genre à lui tout seul.
Le tome 2 est à paraître en France en septembre 2012, sous le titre de Magicière.

7.5/10

Discuter de Mortilège sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :