Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Rois navigateurs > Le Manteau des étoiles


Le Manteau des étoiles

Titre VO: The Roof of Voyaging

Tome 1 du cycle : Les Rois navigateurs
ISBN : 978-291515981-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Garry Kilworth

Les hommes du Peuple du Vent, habiles navigateurs et farouches guerriers, vivent aux confins de l’océan, dans les îles du bout du monde.
Un jour, lors d’une chasse en mer, un équipage est entraîné loin des îles paradisiaques et découvre dans le Nord un étrange archipel. Un pays perpétuellement couvert de brouillard où vivent des hommes à la peau trop blanche et aux cheveux couleur de feu…
De retour sur leur île avec deux hommes du Nord, les navigateurs découvrent que le roi est mort… La lutte pour la succession au trône oppose les deux fils du défunt. Accompagné d’une partie de la population et de Seumas, l’un des hommes blancs qui détient le secret du fer, Tangiia, le cadet, choisit l’exil et part pour un dangereux voyage, à la recherche d’une nouvelle île.

Critique

Par Belgarion, le 01/12/2007

Autant le dire tout de suite, mis à part quelques appelations, je ne connais strictement rien au folklore polynésien.
L’exotisme de ce monde bouillant, sensuel et intriguant m’a donc frappé de plein fouet dès les premières pages, et mes allers-retours du texte au lexique ont été dans un premier temps très fréquents. Mais petit à petit je me suis glissé dans cet univers atypique en fantasy, et la découverte des mythes de ces terres ensoleillées n’a plus cessé de me captiver jusqu’au bout.
Le monde issu de la plume fertile de Garry Kilworth constitue donc l’un des principaux atouts de ce livre. Il n’est pas difficile de percevoir la passion et la connaissance de l’auteur pour ce peuple. Les descriptions, les mœurs minutieusement illustrées et les mythes et divinités polynésiennes sont repris de manière à la fois savante et ludique. Le parallèle avec l’Odyssée d’Ulysse par Homère n’est d’ailleurs pas exagéré car souvent les voyageurs se trouvent à la lisière de deux mondes, avec des îles peuplées soit par un géant, soit par un oiseau monstrueux, soit encore par des succubes. Les hommes se trouvent le jouet des dieux et les ires divines ont des répercussions importantes dans leur vie.
Les personnages forts tel que le fougueux prince Tangiia ou le picte Seumas au caractère si contrasté permettent de s’attacher encore plus à la lecture en suivant leur destinée. L’auteur explore à merveille leurs sentiments, ce qui ajoute encore à l’atmosphère si vivante de ce monde peu habituel pour le lecteur européen.
Cependant, tout n’est pas rose non plus dans ce premier tome avec une plume certes très imagée et d’abord aisée, mais qui n’est pas non plus révolutionnaire de poésie et de grâce. De même, le livre comporte certaines longueurs, notamment au départ, avec le voyage de Kupe. De plus, les changements géographiques par rapport au monde qui nous est connu risquent de déconcerter certains lecteurs, de même que tel ou tel passage sur la vie des dieux ou de celle du héros Maui, qui semble avoir accompli toutes les prouesses du monde sans forcer.
Ce premier tome est cela dit très encourageant, avec une bonne touche d’exotisme qui garantit le choc des cultures ainsi qu’un réel talent de description servi par la passion de l’auteur. Si la suite, Le Temps des guerriers, s’annonce des plus passionnantes, nul doute que la note grimpera en conséquence car le point de départ et le cadre sont décidément très originaux.

6.5/10

Discuter de Le Manteau des étoiles sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :