Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Saga de Hrolf Kraki


La Saga de Hrolf Kraki

Titre VO: Hrolf Kraki's saga

ISBN : 978-207030648-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Poul Anderson

Il est l’héritier des ténèbres. Son père est mort dans un odieux complot. Son grand-père a péri de la main même de son propre frère. Il est le fils du pouvoir. Dans ses veines coule le sang des Skjoldung, souverains d’un Danemark impitoyable et sauvage.
Il est Hrolf Kraki, le plus grand prince danois du Haut Moyen Âge, né d’un amour incestueux, en guerre pour accéder au trône.
Voici le récit d’une époque où régnait la magie des runes, où les êtres surnaturels marchaient aux côtés des hommes, où l’Histoire s’appelait Destinée et avait pour couleur celle du sang versé…

Critique

Par Belgarion, le 01/02/2006

La première chose frappante à la lecture de ce roman nordique, c’est la richesse des connaissances historiques de Poul Anderson qui réussit parfaitement à retranscrire l’atmosphère de l’époque. La situation politique au Danemark et au Danelaw, les coutumes et la psychologie vikings, les noms de peuples et de lieux, tout est quasiment exact comme dans Roma Mater du même auteur (les différences étant voulues). Cette connaissance étendue implique soit que Poul Anderson est un historien et un sociologue dans l’âme, soit qu’il s’est énormément documenté avant d’écrire chacun de ses livres, mais le résultat dans les deux cas est admirable.
De plus, la saga de Hrolf Kraki est en réalité l’adaptation romancée d’une légende nordique du XIIe siècle et on arrive à retrouver un peu l’esprit de l’époque. Les Vikings ne sont pas de fins penseurs, ils tuent avant de discuter, constituent une bande de joyeux drilles et vouent à la magie des runes une crainte révérencieuse comme pour tout ce qu’ils ne connaissent pas. Il n’y a donc point de métaphores philosophiques compliquées dans ce livre, ni d’intrigues complexes à l’échelle planétaire, mais un enchaînement de trahisons, de complots et de rebondissements habilement mené, ainsi qu’une psychologie très poussée des personnages qui nous les rend attachants. Certains y verraient un défaut mais personnellement, dans ce cas précis, j’ai trouvé que le choix de l’auteur s’accordait parfaitement avec le ton du récit pour le rendre plus crédible.
Contrairement à mes craintes, l’écriture de Poul Anderson est moderne et des plus pertinentes, en dépit des décennies que compte ce vénérable ouvrage.
Il ne faut pas non plus renier les défauts inhérents à ce livre qui ne tiennent pas tant à l’auteur qu’au choix du sujet. Ainsi, pour les lectrices les plus féministes, il sera difficile de passer outre la vision viking des femmes qui sont soit effacées, soit au contraire des sorcières puissantes aussi craintes que haïes. De même, pour ceux qui sont imperméables à la culture nordique, il sera difficile de se plonger dans le livre, en dépit de la préface de l’auteur qui explique les prononciations nordiques et la présence d’un lexique loin d’être superflu. Enfin, certains passages de la saga versent clairement dans la démesure, ce qui ôte un peu de crédibilité à l’ouvrage.
Mais l’histoire de la lignée de ces rois du Nord qui traverse les guerres de sang, l’inceste, les trahisons et les moments de bravoure s’avère finalement des plus passionnantes et relève souvent plus du livre historique que de la fantasy. Hrolf Kraki est un héros entier qui ne fait pas dans la demi-mesure, à la destinée captivante, comme une bonne partie de ses prédécesseurs. Une fois le livre commencé, on le lit d’une traite avec grand plaisir.
Il serait donc dommage de passer à côté, d’autant plus que le voilà réédité en poche aux éditions Folio SF

8.0/10

Discuter de La Saga de Hrolf Kraki sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :