Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Nef d'Ishtar


La Nef d'Ishtar

Titre VO: The Ship of Ishtar

ISBN : 978-229030966-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Abraham Merritt

John Kenton, un jeune et brillant archéologue, se voit remettre une ancienne stèle gravée. La brisant accidentellement, il est aspiré hors du temps et se retrouve sur le pont d’un navire, aux pieds de la belle Sharane, prêtresse d’Ishtar.
Désormais impliqué dans le combat qu’elle mène contre Nergal, le terrible dieu de la mort, seul Kenton, venu d’un autre monde, peut lever la malédiction qui frappe la nef d’un joug fatal…

Critique

Par Gillossen, le 15/06/2005

Parmi les grands classiques démontrant que Tolkien n’a pas inventé la Fantasy, La Nef d’Ishtar d’Abraham Merritt tient noblement sa place. Véritable pionnier, l’auteur disparu en 1943, présente là son ouvrage le plus connu, celui qui fut le plus à même d’influencer de nombreux auteurs par la suite…
Porté par une écriture travaillée et volontiers poétique, on retrouve un sens du merveilleux proche de celui de Lovecraft lors de ses explorations des contrées du Rêve, ou bien des écrits de Lord Dunsany.
L’histoire en elle-même peut paraître des plus classiques, mais il faut tenir compte de sa date de parution originelle, en 1924. Et même sans cette précision, il n’est pas pour autant question de récit poussiéreux ! L’auteur nous convie à un voyage magique et envoûtant, jouant sur une atmosphère de mystère au parfum capiteux… Et tout cela sans avoir besoin de milliers de pages pour tenter péniblement d’obtenir un semblant de style personnel…
Tout au plus, pourra-t-on reprocher de ne pas voir toutes les pistes explorées, de même que certains passages quelque peu figés… Mais rien qui soit en mesure de faire oublier les atouts de cet ouvrage et ses références, et encore moins l’envie de le redécouvrir si vous ne l’avez jamais connu que de réputation. Si vous avez soif d’aventures, de rebondissements dignes des pulps des années 30, et le tout sans sacrifier pour autant la finesse et le soin apportés à la forme, grâce au talent de Merritt, un auteur qu’il ne faudrait décidément pas omettre, sous peine de rater un fort agréable roman.
Pour ne parler présentement que de celui-ci !

8.0/10

Discuter de La Nef d'Ishtar sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :