Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Épée de Welleran


L'Épée de Welleran

Titre VO: The Sword of Welleran

ISBN : 978-284362227-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Lord Dunsany

“Je parvins un jour à une route qui vagabondait en accordant si peu d’attention à son but qu’elle convenait parfaitement à mon humeur.” Ainsi commence Le Seigneur des villes, l’avant-dernier conte de L’Epée de Welleran, précieux recueil qui mêle avec déchirement des mondes imaginaires pétris de Bible et d’Iliade chers au rêveur Dunsany, et les noires contingences du réel.

Critique

Par Gillossen, le 05/04/2004

Comme par exemple avec Les Dieux de Pegãna précédemment, l’éditeur Terre de Brume poursuit sa quête de remise au goût du jour des écrits de Lord Dunsany. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette initiative est à encourager !
Nous avons donc une fois encore affaire à un très bel objet, qui vous fait sentir tout de suite que l’on ne se trouve pas en présence du premier livre de poche venu… Certes, l’emballage n’est pas une garantie quant au contenu ! Mais dans ce cas précis, le lecteur ne peut que se sentir heureux de (re)découvrir ce recueil de façon aussi “habillée”. La poésie de Lord Dunsany se déploie ainsi tout au long de cette publication, tandis que l’on s’attarde nonchalamment sur l’une ou l’autre des nouvelles le composant. Difficile d’en sortir une du lot, le Welleran du titre quant à lui n’étant qu’un héros parmi d’autres… Mais toutes portent le sceau de l’auteur, son charme si particulier, jamais pesant et souvent fragile, au verbe tour à tour chantant ou mélancolique. Chacun de ces courts récits nous permet, quoi qu’il en soit, d’entrouvrir une porte sur l’univers de Lord Dunsany et ses myriades de facettes délicatement ciselées.
Si vous aviez eu du mal à pénétrer les écrits de cet auteur, cette parution sous forme de recueil vous permettra peut-être une approche plus douce. Toutefois, fondamentalement, rien n’a changé, et la prose de cet ami du rêve demeure d’un accès un peu plus dur que la moyenne. On dira presque qu’elle se mérite.

8.0/10

Discuter de L'Épée de Welleran sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :