Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Il était une fois dans le nord


Il était une fois dans le nord

Titre VO: Once Upon a Time in the North

ISBN : 978-207062125-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Philip Pullman

Après avoir remporté un ballon au poker, Lee Scoresby, 24 ans, se retrouve malheureusement pour lui rapidement impliqué dans une sombre histoire, à Novy Odense.
Entre le magnat du pétrole Larsen Manganese, un candidat à mairie corrumpu, Ivan Poliako, et le retour de son vieil ennemi du Dakota, Pierre McConville, Lee n’aura pas de trop de l’aide son daemon… et peut-être d’un allié découvert sur place.

Critique

Par Gillossen, le 12/04/2008

Nouveau roman de Philip Pullman dans son univers fétiche d’A la Croisée des mondes après un Lyra et les oiseaux au goût de trop peu, ce court ouvrage d’un petite centaine de pages ne se veut pas un prolongement de la trilogie, mais au contraire une préquelle, centrée sur les personnages de Iorek et surtout Lee Scoresby, le courageux aéronaute.
Et dans le grand nord justement, nous voilà plongés dans une histoire aux allures de western glacé, une ambiance dont l’auteur joue habilement, et non sans ménager quelques clins d’oeil.
Il faut dire qu’il suffit de quelques pages pour retrouver le style de Philip Pullman, vif et précis, de même que de nombreux thèmes qui lui tiennent à coeur depuis longtemps. L’oppression, l’injustice, l’écologie sur un plan plus personnel qui prend ici plus d’importance, trouver sa place dans la société…
Lee Scoresby n’est pas la Lyra encore innocente des Royaumes du Nord, et c’est un jeune homme qui connaît déjà bien la vie et ses travers que l’on retrouve. Tout est affaire de choix ici. Évidemment, les plus évidents ne sont pas toujours ceux que l’on croit, et pour gagner un ami, il faut parfois être prêt à sacrifier bien des choses sans pouvoir ensuite revenir en arrière… Mais si Lee n’est pas tout blanc et s’il a quelques faiblesses (dont le jeu et les femmes, mais oui…), on sent bien que Pullman aime beaucoup ce personnage de héros, droit et solitaire. Hester est bien entendu présente, et on peut compter sur le daemon de Lee pour apporter quelques touches d’humour.
Intelligent, pertinent, inventif, sans concession, porté par une plume alerte et avisée, voilà une petite histoire moins anecdotique qu’en apparence, et dotée d’une véritable ambiance, particulièrement bien travaillée, dans ce Nord si dur pour les hommes… et les autres !
En supplément, sur le plan de la forme, on ne peut que féliciter l’éditeur pour un rendu toujours aussi soigné dans la mise en page, les jolies illustrations de John Lawrence… et les bonus ! Tout d’abord, une sorte de jeu de l’oie là encore magnifiquement mis en image, pas moins, mais aussi des extraits de The Elements of Aerial Navigation ou bien encore deux lettres de Lyra, probablement âgée de plus de 20 ans alors (et qui n’ont donc pas à voir directement avec la présente histoire !).
Un véritable petit bijou, aussi bien en apparence - on n’ose au départ l’ouvrir - que sur le fond, plus dynamique que nostalgique ou poétique, et qui claque comme un coup de revolver au petit matin.

8.5/10

Discuter de Il était une fois dans le nord sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :