Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >À la croisée des mondes

À la croisée des mondes

Titre VO: His Dark Materials (Ce Cycle est Terminé)

Auteur : Philip Pullman

A la Croisée des mondes est un petit bijou de grâce et de poésie, qui a propulsé son auteur, Philip Pullman, au plus haut. Il s’agit d’une trilogie, dont le dernier tome est paru au mois d’avril 2001 chez nous.
Depuis septembre 2006, le tournage de l’adaptation cinématographique du premier tome a débuté, et vous pouvez suivre son actualité dans notre section dédiée !

À la croisée des mondes

Les Royaumes du Nord

Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l’atmosphère confinée d’une prestigieuse université anglaise, est-elle l’objet de tant d’attentions ? De quelle mystérieuse mission est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami, Roger, disparaît, victime des ravisseurs d’enfants qui opèrent dans tout le pays, elle n’hésite pas à se lancer sur ses traces. Un voyage vers le Grand Nord, périlleux et exaltant, qui lui apportera la révélation de ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d’un autre monde.

À la croisée des mondes

La Tour des anges

Will croit être responsable de la mort d’un homme qui fouillait sa maison. Il s’enfuit, à la recherche de son père. Il pénètre dans un autre monde. Il y fait la connaissance de Lyra, l’héroïne de Les royaumes du Nord. Une fillette aux pouvoirs extraordinaires… Une œuvre pleine de fantaisie, ample et originale, à l’imagination débridée.

À la croisée des mondes

Le Miroir d'ambre

Lyra est enlevée par sa mère Mme Coulter. Cette dernière la tient cachée dans une grotte. Et pour s’assurer de sa soumission, l’a plongée dans un sommeil artificiel. Pendant ce temps, Will, qui vient juste de retrouver et de perdre son père, est invité par deux anges à se rendre auprès du père de Lyra, Lord Asriel. Mais Will n’a qu’une envie : retrouver son amie. Mais le monde de Lyra entre en ébullition. Cette jeune fille est la nouvelle Eve annoncée. Ce qui provoque, au sein des différentes églises, un mouvement de panique. L’Eglise redoutant la nouvelle tentation veut faire disparaître l’enfant.


Critique

Par Gillossen, le 10/04/2002

Ce qu’il y a de génial avec cette série, c’est la facilité avec laquelle on accroche ! Les personnages, quels qu’ils soient, sont remarquablement dépeints, on les trouve tout de suite sympathiques, de véritables amis. Les évènements s’enchaînent si bien, Pullman manie si remarquablement les fils de ses différentes intrigues, que l’on ne peut s’arrêter que très difficilement. Le tout est baigné dans une ambiance doucement surréaliste, avec beaucoup de poésie, et des touches d’humour bien venues. Evidemment, on songe immanquablement à Harry Potter, avec Lyra, son âge, son importance… Et le comparatif ne tourne pas à son désavantage. Mais il faut dire que les thèmes généraux, et la façon dont ils sont abordés, nous sont moins familiers. Sans compter que le style de Pullman est plus abouti que celui de Rowling, avec lui, l’adjectif raffiné n’est pas de trop. Ce qui fait que public susceptible d’être touché est moins important, car ce sont des ouvrages (un peu) moins accessibles à tous.
A la croisée des Mondes se situe donc un cran au-dessus, à bien des niveaux. Sur le plan de l’imagination également, malgré de très bonnes trouvailles du côté d’Harry. Ah, ces ours ! :-) Malheureusement pour lui, et bien qu’il ait le même éditeur, les deux séries n’ont pas droit au même traitement. Je crois qu’on peut le regretter. Alors, très sincèrement, n’hésitez pas à offrir, ou à lire vous-même ces livres emplis de merveilleux ! Et le rythme est loin de mollir dans la Tour des anges, qui conserve tous les attraits du premier tome, voire les amplifie. Le Miroir d’ambre est quant à lui une véritable apothéose !

9.0/10


Discuter de À la croisée des mondes sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :