Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Harry Potter > Harry Potter et le prince de sang-mêlé


Harry Potter et le prince de sang-mêlé

Titre VO: Harry Potter and the Half-Blood Prince

Tome 6 du cycle : Harry Potter
ISBN : 978-207061241-3
Catégorie : Aucune
Auteur : J. K. Rowling

Dans ce sixième et avant-dernier tome, Harry a seize ans. Après un bref séjour chez les Dursley, il entre en sixième année à Poudlard où il va faire la connaissance du nouveau professeur de défense contre les forces du Mal.
Ses pouvoirs grandissants lui sont de plus en plus précieux alors que la guerre contre les Mangemorts commence et que l’ultime confrontation avec Voldemort est proche…

Critique

Par Gillossen, le 08/08/2005

Après un tome 5 clairement de transition, presque par la force des choses, celles-ci justement basculent pour de bon à présent, alors que les cartes sont en grande partie redistribuées. C’est bel et bien avec cette sixième aventure d’Harry que l’on peut maintenant affirmer que rien ne sera plus comme avant au moment de débuter la lecture de l’ultime roman du cycle.
Bien que pouvant, fatalement, difficilement mener la vie classique d’un jeune homme de son âge, on accueille ainsi avec soulagement la fin de la crise d’adolescence d’Harry, thème usé jusqu’à la corde dans L’Ordre du phénix. JK Rowling parvient ainsi à limiter ses accès de colère dans le domaine du supportable.
Toutefois, si Harry conserve bien entendu une place de choix dans le développement de l’intrigue, d’autres personnages sont mis en avant, à commencer par Lord Voldemort… Enfin ! Et il n’est pas le seul à bénéficier d’un nouvel éclairage. Sur ce plan, il est ardu de reprocher quoi que ce soit à Rowling, qui connaît les protagonistes de sa saga sur le bout des doigts, et sait faire évoluer la personnalité de chacun, et sur des chemins où l’on ne les attendait pas forcément.
C’est d’ailleurs toujours par le biais de son univers et de l’aspect “enquête et de jeu de pistes” de celui-ci que l’histoire puise ses forces. D’autant plus quand les niveaux de gris se font toujours plus présents, brouillant souvent savamment les pistes (même si la recherche d’indices a postériori dans les ouvrages précédents finit par prendre des allures artificielles…).
Pour le reste, l’auteur reste la victime de ses facilités, avec un goût prononcé pour les ressorts humoristiques déjà vu cent fois ici ou ailleurs, et surtout, la saveur hautement “sitcomesque” de certains dialogues, voire de scènes toutes entières. On songera par exemple à la déclaration finale mettant en scène Harry et sa nouvelle conquête, un travers qui s’étend d’ailleurs à toutes les… amourettes, fades, qui ne manquent pas d’occuper une place importante dans ce tome… La plume de Rowling semble rencontrer en ces différentes occasions ses limites.
Ajoutons à cela une première moitié de roman qui peine à vraiment trouver son rythme de croisière, et l’on obtient donc une sixième cuvée qui ne manque pas de défauts, et cependant non dénuée de sérieux atouts, sachant autant se renouveler que persister dans tel ou tel partis-pris, mais qui, au-delà du phénomène entourant la saga toute entière, n’est rien de plus qu’un bon roman, parfois traversé de fulgurances, comme on en compte en fin de compte beaucoup chaque année…
Ce qui n’est déjà pas si mal !

8.0/10

Discuter de Harry Potter et le prince de sang-mêlé sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :